|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
14 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 14

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re: Affaire Béatrice Berlaimont : Pierson a commis aussi plusieurs délits en France

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 07/01/2015 15:51:06

L'information qui circulait depuis quelques jours est confirmée. Jérémy Pierson, suspect numéro 1 du meurtre de la jeune Béatrice Berlaimont à Arlon, a agressé également une jeune femme avec un couteau, le matin du mardi 9 décembre dans la rue Général Mangin à Saint-Avold, en Moselle française.

L'enquête qui s'est poursuivie intensément arrive à la conclusion que c'est bien Pierson l'auteur de l'agression.

Que faisait Pierson là-bas? Ayant volé une Alfa Roméo rouge Giuletta à Wolkrange (Belgique), il avait été pris en chasse sur les autoroutes grand-ducales et françaises par les polices des deux pays. Avant d'échouer à Saint-Avold (France) où il avait abandonné cette Alfa Romeo, retrouvée abandonnée là-bas le 13 décembre.

Mais le parquet de Sarreguemines a confirmé, ce mercredi, d'autres faits délictueux imputables à Jérémy Pierson. Tout d'abord la nuit du 8 au 9 décembre vers minuit, il serait aussi l'auteur d'un vol de clés et portefeuille à l'intérieur de la clinique Saint Nabor de Saint-Avold.


Quelques heures plus tard, un peu avant 8 h, il a donc agressé au couteau une automobiliste qui vérifiait l'état de sa voiture dans la rue Général Mangin. La dame, effrayée, a réussi à prendre la fuite et porter plainte.


Mais ce qui continuait à poser question, c'était la façon dont Pierson était parvenu à quitter Saint-Avold et à remonter sur Arlon en Belgique, puisqu'il a abandonné à Saint-Avold l'Alfa Romeo qu'il avait volée.

On apprend par le procureur de la République de Sarreguemines,
Christophe Mira, que Pierson aurait volé un autre véhicule à 8h15 le matin du 9 décembre, soit juste après l'agression de la dame au couteau. Le vol de cette voiture, une Peugeot, a eu lieu rue Schouler, dans Saint-Avold. Et cette fois, Pierson n'a pas eu de grandes difficultés à s'emparer de ce véhicule car son propriétaire était sorti de la voiture, laissant son moteur tourner.


C'est donc à bord de cette Peugeot immatriculée en France que Pierson est revenu rapidement à Arlon le matin du mardi 9 décembre, jusqu'à son appartement de la rue Netzer où les forces de police ont été l'interpeller en début d'après-midi.

Pierson n'a fait appel à aucun complice pour commettre ces infractions.

D'après nos infos, c'est cette Peugeot volée à Saint-Avold qui aurait été retrouvée près de la Poste, rue de la Meuse à Arlon.

Le procureur de la République de Sarreguemines précise qu'il a dénoncé tous ces faits auprès du parquet du procureur du Roi de la province de Luxembourg dès le 18 décembre dernier.

Dès ce vendredi 9 janvier, on devrait bien sûr évoquer une série de ces nouveaux éléments lors des débats qui interviendront devant la chambre du conseil à Arlon. Celle-ci doit statuer sur la confirmation ou non du mandat d'arrêt à charge de Jérémy Pierson.

http://www.lavenir.net/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
6 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10