|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
11 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 11

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Mort de Tony : un voisin jugé ce mardi pour "non dénonciation de mauvais traitements" ... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/10/2019 12:23
Carine et Gino Russo expliquent «pourquoi Dutroux ne doit pas être libéré» ( vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 22/10/2019 11:59
Violences, maltraitances : Pourquoi les victimes gardent-elles le silence ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2019 13:12
Affaire Dutroux : 400 personnes ont manifesté à Bruxelles lors de la « Marche noire ». Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 21/10/2019 12:21
Les disparues de l'A26 . Aisne: «Disparues de l’A26», le dossier Ghislaine Charlier rouvert. ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/10/2019 16:41
Meurtres des «disparues de l'A6». Meurtre de Christelle Blétry : Pascal Jardin définitivement condamné à perpétuité. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 20/10/2019 13:24
Demande de libération de Marc Dutroux: Gino Russo, le papa de Mélissa, dénonce «l’attitude perverse et sadique de Bruno Dayez» (vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2019 13:58
Shashia Moreau meurt asphyxiée «J’ai serré plus fort que je le pensais »dit John V.D.B., âgé de 27 ans. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2019 13:18
Affaire Dutroux: 23 ans après la Marche Blanche, une Marche Noire traversera Bruxelles ce dimanche. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/10/2019 12:54
Expertise psychiatrique de Marc Dutroux : avis favorable du parquet de Bruxelles!!! ( Photo de la cache) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/10/2019 15:03

Affaire Béatrice BERLAIMONT ; Affaire Pierson: la mère de Béatrice réclame "une mise à disposition du gouvernement" .

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 24/01/2018 11:28:38

"Je me sens prête et déterminée pour obtenir la condamnation la plus lourde possible." C’est par cette phrase que débute l’entretien qu’accepte de nous accorder Isabelle Hustin, la maman de Béatrice Berlaimont. Elle ne s’est jamais exprimée sur l’affaire.
Newsletter info

Aujourd’hui, elle se dit prête à affronter les trois à quatre semaines de procès. Son objectif est clair : la perpétuité n’est pas suffisante, elle réclame "la mise à disposition du gouvernement", que l'on appelle désormais la mise à disposition du Tribunal d'application des peines qui permet de maintenir un condamné en prison au delà de la peine principale. "Je ne veux pas que cette personne sorte de prison, jamais. Il est trop dangereux. Il a une personnalité telle qu’il ne peut pas vivre dehors. Le rapport des experts est formel, c’est un psychopathe."

Pour la mère de la victime, le passé de multirécidiviste de Jérémy Pierson prouve qu’il va toujours plus loin dans la gravité des faits commis. "La justice n’a peut-être pas vu venir. C’est interpellant."

Sauvane Wathelet, la survivante

Cette jeune femme est l’autre victime. Celle qu’on connait moins. Victime de viol commis dans son véhicule quelques jours après la disparition de Béatrice. Son témoignage est pourtant essentiel : "D’abord parce que c’est grâce à elle qu’on a pu identifier Pierson. Ensuite, elle est la seule à pouvoir décrire la manière de procéder de l’accusé. Pour Béatrice on ne sait pas grand-chose, on connait juste ce qu’il a bien voulu avouer. On ne connait que ce que les légistes et les experts ont pu décrire. Donc le témoignage de Sauvane va permettre d’imaginer ce que Béatrice a enduré pendant 8 ou 10 jours."
La préméditation

Jérémy Pierson est jugé pour assassinat et non pour meurtre. Le parquet considère qu’il a prémédité l’homicide de l’adolescente. "Pour moi c’est évident que ce qu’il a fait est réfléchi, c’est prémédité et c’est volontaire. Il a posé les actes qui ont conduit à la mort de Béatrice."
Une personnalité froide

Pour Isabelle Hustin, pas question de croiser le regard de l’assassin présumé de sa fille. "Il a un regard noir et vicieux. C’est un psychopathe, sans regret, un froid calculateur…". Elle n’attend d’ailleurs rien de lui : "Il ne me renverra rien, ni honte, ni regret, ni pardon. Et s’il formule des excuses, je ne le croirai pas."
Des questions demeurent

Pour cette maman, difficile d’aborder le procès en sachant qu’elle trouvera sans doute peu de réponses à ses questions : "Qu’est ce que Béatrice a vécu ? Comment a-t-elle survécu à ces journées de calvaire ? Comment a-t-elle tenu bon pendant 8 ou 9 jours ? Qu’a-t-elle ressenti pendant cette période ? Mais je suis consciente que je ne le saurai jamais."

https://www.rtbf.be/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
0 + 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10