|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
5 Personne(s) en ligne (5 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 5

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
les parents d’Anne-Cécile Pinel préparent des actions. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/02/2018 14:37
L'appel de la famille d'Arthur Noyer à Nordahl Lelandais . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/02/2018 13:14
Nordahl Lelandais est-il un tueur en série ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/02/2018 12:54
Affaire Maëlys : "Les analyses à venir laissent espérer d’autres avancées". Nordhal Lelandais hospitalisé. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/02/2018 12:27
Michel Fourniret "a reconnu les deux meurtres" de Joanna Parrish et Marie-Angèle Domece confirme l'avocat de la famille Parrish... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/02/2018 18:30
Affaire Maëlys .Nordahl Lelandais "était particulièrement préparé à son action" selon le directeur de l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/02/2018 14:10
Affaire Béatrice BERLAIMONT.Pierson condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Les victimes sont soulagées… ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/02/2018 13:34
"Pourquoi libérer Dutroux?": la réponse émouvante de Gino Russo... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/02/2018 13:06
Affaire Maëlys : place à l'autopsie ... ( Vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/02/2018 12:42
La fille de Patricia Bouchon : «Ma mère ne sera pas morte pour rien»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/02/2018 12:38

Béatrice BERLAIMONT. Procès Pierson: "Un gars comme ça avec une belle voiture, j'ai trouvé ça un peu bizarre"...

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 01/02/2018 14:05:05

Le procès de Jérémy Pierson, accusé devant les assises du Luxembourg pour la séquestration, le viol et le meurtre de Béatrice Berlaimont, s'est poursuivi jeudi avec l'audition de plusieurs témoins. La cour a notamment entendu les personnes qui se sont arrêtées pour porter assistance à l'accusé, dont le véhicule s'était embourbé à proximité de l'endroit où l'adolescente a été séquestrée plusieurs jours. Alors qu'il se déplace avec Béatrice Berlaimont le 25 novembre à bord d'une voiture volée, Jérémy Pierson tombe en panne dans un champ près d'Allondrelle-la-Malmaison, à la frontière franco-belge. Plusieurs personnes s'arrêteront pour lui venir en aide, Pierson ayant entretemps dissimulé l'adolescente dans les bois puis dans un mirador, où il la séquestre entravée pour ne pas attirer l'attention. Ces différents intervenants ont été entendus jeudi en qualité de témoins.

Le premier arrivé sur les lieux le 27 novembre est un agriculteur de la région contacté la veille. "Le chemin n'était pas du tout praticable", se souvient l'agriculteur. "Arrivé sur place avec un ami, il nous a semblé anormal que quelqu'un se retrouve là avec une telle auto. Le genre de voiture que je ne pourrais pas me payer. On a pensé à un fils à papa ou à une voiture volée. J'avais bien entendu parler de l'affaire Berlaimont via les réseaux sociaux, mais jamais nous n'avons fait le rapprochement. Il nous a expliqué qu'il venait là pour se retrouver au calme."

Interrogé par la présidente de la cour d'assises concernant l'attitude de l'accusé, le témoin évoque un homme poli, mais pressé, qui semble chercher les réponses aux questions qu'on lui pose. "Il avait l'air fatigué. Cela pouvait correspondre à une personne qui avait mal dormi ou qui avait fumé. On s'est bien dit qu'il avait passé la nuit-là." L'agriculteur quitte les lieux après avoir déplacé le véhicule sur le sentier des éoliennes, sans avoir pu le faire démarrer.

Plusieurs personnes s'arrêteront auprès de Jérémy Pierson les jours suivants. "Il avait l'air plus pressé de mettre son GSM en charge que de dépanner sa voiture", explique un mécanicien arrivé peu de temps après le départ de l'agriculteur. L'homme assure avoir vu une couette sur la banquette arrière. Ce qui contredit les déclarations de l'accusé, qui affirme avoir laissé la couette auprès de Béatrice avec deux oreillers pour la protéger du froid.

Le 29 novembre, un automobiliste charge Pierson pour le déposer à Saint-Mard. "On aurait dit un clodo. Il était dégueulasse, il puait", explique le témoin à la Cour et aux jurés. "Un gars comme ça avec une belle voiture, j'ai trouvé ça un peu bizarre."

Aux personnes qui s'arrêtent pour l'aider, Jérémy Pierson explique tantôt que la voiture appartient à sa mère, tantôt qu'il vient de l'acheter, tantôt qu'il est chez son grand-père à Ruette. Le véhicule sera pris en charge par la gendarmerie française le 29 en fin de journée. Le corps sans vie de Béatrice Berlaimont sera retrouvé dans les bois de Sesselich le 1er décembre.

Belga
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
3 + 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10