|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re : Affaire Dutroux: J D Lejeune, 20 ans après le décès de sa fille: «S'il y avait eu une banque ADN, je connaîtrais la vérité sur son calvaire»

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 22/03/2016 19:31:35

Vingt ans après le décès de sa fille Julie, Jean-Denis Lejeune plaide pour que la Belgique crée une banque reprenant les empreintes digitales et ADN de tout le monde. « Car je suis persuadé que d’autres personnes que Dutroux sont passées dans la cache où se trouvaient Julie et Mélissa », dit-il.

« Cela fait aujourd’hui 20 ans que Julie nous a quittés définitivement (selon les dires des protagonistes) », écrivait ce lundi sur son mur Facebook, Jean-Denis Lejeune. Quand exactement sont décédées Julie et Mélissa ? L’enquête n’a jamais vraiment pu le dire avec exactitude. On sait qu’elles ont été enlevées le 24 juin 1995 à Grâce-Hollogne, et qu’on a retrouvé leur corps le 18 août 1996, ensevelis 4 mètres sous terre à Sars-la-Buissière.

Pour Jean-Denis Lejeune, connaître la date précise du décès de sa fille fait partie du besoin de vérité. « C’est comme pour les victimes des attaques de Paris. On connaît l’issue, mais il est légitime de savoir ce qu’il s’est réellement passé jusque-là ».

Le papa de Julie reste persuadé que si Michelle Martin et Marc Dutroux restent muets là-dessus, d’autres personnes sont passées par la cache et doivent savoir… « Les enquêteurs ont retrouvé à l’intérieur de la cache des traces de sperme sur le sang de Julie. L’ADN prélevé sur l’échantillon de sperme ne correspond à aucun protagoniste du dossier Dutroux.

S’il existait en Belgique une banque de données reprenant l’ADN de toutes les personnes dès leur naissance, suspectes ou non, on saurait qui est passé par la cache. A ceux qui craignent pour la protection de la vie privée, je réponds que les gens qui n’ont rien à se reprocher n’ont rien à craindre de cette banque de données. S’y retrouver ne fait pas de vous un suspect. Quand il est question de crimes ou autres, autant ne pas perdre de temps et localiser les suspects. Actuellement, on a donc un profil ADN trouvé dans la cache de Marcinelle, mais on n’a personne à qui le relier… »

http://www.lameuse.be/
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
2 + 7 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10