|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
25 Personne(s) en ligne (24 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 25

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re : Affaire Dutroux, Michelle Martin convoquée au Palais de Justice le 9 mars.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 16/02/2017 13:38:50

Le père et le frère d’Eefje, Jan et Leendert Lambrecks, accusent Michelle Martin d’« organisation frauduleuse d’insolvabilité ».

ichelle Martin comparaîtra à nouveau devant la justice le mois prochain. L’instruction faisant suite aux plaintes déposées à son encontre par Jan et Leendert Lambrecks, respectivement père et frère d’Eefje, enlevée par Marc Dutroux, pour « organisation frauduleuse d’insolvabilité » est terminée. La chambre du conseil de Namur se penchera sur l’affaire le 9 mars, rapportent mercredi les titres de Sudpresse et Het Belang van Limburg.

Au décès de sa mère, en 2000, Michelle Martin avait renoncé à l’héritage au profit de ses trois enfants. Ce renoncement à un patrimoine estimé à 200.000 euros était passé inaperçu jusqu’au jour où le Tribunal de l’application des peines de Mons a décidé de libérer Michelle Martin sous conditions, provoquant la colère des familles des victimes.

Jan Lambrechts avait alors tenté une saisie des biens de Michelle Martin au Couvent de Malonne, où elle avait été accueillie. Mais face aux frais à engager pour le peu qu’il y avait à saisir, il a renoncé. En revanche, il a déposé plainte pour « organisation frauduleuse d’insolvabilité », suivi un an après par son fils.
Les deux hommes accusent Michelle Martin d’avoir voulu échapper à ses obligations envers les victimes en organisant son insolvabilité.

http://www.lesoir.be/1440302/article/ ... -au-palais-justice-9-mars
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 4 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10