|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
10 Personne(s) en ligne (10 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 10

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re : Le père d’Eefje ne digère pas la pièce sur l’affaire Dutroux : "Une scène répugnante, une pièce qui fait du tort à la vérité", selon Jean Lambrecks.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 26/02/2017 12:24:58

C’est Jean Lambrecks, le papa d’Eefje, qui lance la polémique au sujet de Five easy pieces, pièce de théâtre jouée par des enfants, dans laquelle l’auteur suisse Milo Rau évoque l’affaire Dutroux.

Jouée l’an passé à Bruxelles, Five easy pieces était présentée hier soir à Genk : "Cette pièce fait tort à la vérité." C’est peu dire que le papa d’une victime de Dutroux est choqué. Lors de la représentation à laquelle il assistait en mai 2016 au Théâtre Varia à Bruxelles, des spectateurs, dit-il, ont quitté la salle, "écœurés" ("verbouwereerd").

Le metteur en scène et réalisateur bernois Milo Rau est présenté comme un novateur développant une forme unique de théâtre politique basé sur des reconstitutions et des témoignages. Pour La Libre Belgique, Rau est rien moins que le metteur en scène de théâtre le plus sollicité d’Europe. Et Jean Lambreckx concède que le réalisateur a fait la démarche de se renseigner sur l’affaire Dutroux et prendre contact avec lui avant de produire la pièce.

Mais ce que le père d’Eefje a vu l’an passé à Bruxelles l’a consterné et le met en rage. "S’il (Milo Rau) était resté proche de la réalité, j’aurais encore pu l’accepter. Il y a cette scène, que je trouve répugnante ("weerzinwekkend"), où une petite fille d’environ 8 ans se déshabille sur scène. Il n’y a pas que cela. Le contenu de la pièce fait du tort à la vérité."

Jean Lambrecks en veut à la pièce de partager ce qu’il appelle "le mythe d’un Dutroux pervers sexuel isolé".
Sur le contenu de Five easy pieces, le père d’Eefje Lambrecks adresse divers reproches comme l’opinion que la pièce donne des parents de Dutroux. À leur retour du Congo où ils étaient dans l’enseignement, l’un et l’autre ont retrouvé des postes en Belgique.

Jean Lambrecks rappelle que tant la mère Jeannine que le père Victor Dutroux donnaient à leur manière le mercredi après midi des cours d’éducation sexuelle à des écoliers. Et leur manière leur valut des plaintes de parents "effarés", précise Lambrecks à Het Belang van Limburg.

Pour Jean Lambrecks , la pièce de Milo Rau présente Victor Dutroux comme une victime, un pauvre homme triste et pathétique qui voulait donner plus d’affection à son fils.

Donc, un portrait et une vérité tronqués, selon Jean Lambrecks : "Je ne mets pas en cause le talent d’homme de théâtre de Milo Rau, mais j’encaisse cette pièce comme un soufflet. L’affaire Dutroux est bien exploitée commercialement mais vouloir y chercher la vérité, c’est peine perdue."

Pour Milo Rau, la pièce "s’inspire (librement) des documents d’origine ou des discussions que nous avons eues avec des personnes directement concernées par l’affaire Dutroux".

http://www.dhnet.be/actu/faits/le-per ... -58b1fc9ecd70e8981810da6e
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
9 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10