|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
17 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 17

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Re :Affaire Dutroux. Fuites des conversations entre Martin et Lejeune: Sudpresse et sa journaliste en correctionnelle...

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 15/06/2017 14:01:59

Inculpés d’avoir volontairement et illégalement écouté puis divulgué des conversations privées entre Michelle Martin et Jean-Denis Lejeune Sudpresse et sa journaliste sont renvoyés en correctionnelle.

Dans l’affaire de la médiation Martin-Lejeune dont les propos confidentiels ont fuité dans la presse en 2012, Sudpresse et sa journaliste sont renvoyés en correctionnelle, selon une ordonnance de la chambre du conseil de Namur rendue vendredi dernier. Ils sont inculpés d’avoir volontairement et illégalement écouté puis divulgué des conversations privées, sans le consentement des participants à la conversation, Michelle Martin (l’ex-épouse de Marc Dutroux) et Jean-Denis Lejeune, rapporte ce mercredi l’Association des journalistes professionnels. Le rédacteur en chef de Sudpresse a indiqué à l’agence Belga qu’il interjetterait appel de cette décision.

Les fuites provenaient du gsm du médiateur qui aurait, selon ce dernier et Sudpresse, rappelé «tout seul» la rédaction après être tombé par terre… Les avocats de Lejeune et Martin avaient dès lors déposé plainte contre Sudpresse, pour écoutes illégales.

La chambre du conseil considère que c’est en connaissance de cause que la journaliste a écouté «une conversation qui ne lui est pas destinée, alors que les deux protagonistes de la médiation n’en sont pas avisés». Selon l’instance, il existe suffisamment de charges pour renvoyer en correctionnelle l’éditeur et la journaliste. L’argument de «délit de presse» de Sudpresse n’a pas été retenu, en raison de l’absence d’expression d’une pensée ou d’une opinion, l’article se bornant à reproduire des extraits de la médiation, a souligné la chambre du conseil.

Dans le même temps, Sudpresse a déposé plainte contre l’AJP, qui avait condamné ces révélations par communiqué, pour calomnie et diffamation. L’association des journalistes a néanmoins bénéficié d’un non-lieu.

Enfin, le médiateur qui était poursuivi pour violation de secret professionnel a également bénéficié d’un non-lieu, la chambre du conseil considérant qu’il n’y avait pas de charges suffisantes pour le renvoyer en correctionnelle.

Le rédacteur en chef de Sudpresse, Michel Marteau, a indiqué mercredi qu’il irait en appel de cette ordonnance. «Nos arguments, qui seront encore plus forts, seront mieux entendus à Liège qu’à Namur», a-t-il indiqué à l’agence Belga soulignant «une attaque contre la liberté de la presse»

http://www.lavenir.net/cnt/dmf2017061 ... aliste-en-correctionnelle
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
8 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10