|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
15 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 15

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Affaire Dutroux:..Frisque, l’ "ignoble" qui salit la mémoire de Julie et Mélissa.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 22/09/2017 17:06:22

Image originale

Les mots terribles de la cour d’appel de Bruxelles, vingt ans après le calvaire et la mort atroce des enfants.

L’ancien député Laurent Louis n’est pas le seul à en avoir pris pour son grade dans l’arrêt rendu mercredi par la cour d’appel de Bruxelles.

Un autre a dégusté : Georges Frisque, 72 ans, d’Ixelles, qui voulait se constituer partie civile contre celui que la justice a condamné à visiter Auschwitz, Dachau, Birkenau, Majdanek et Treblinka.

Ce Georges Frisque n’est pas un inconnu : qui se rappelle qu’il y a vingt ans, des médias faisaient des pieds et des mains pour obtenir ses prétendues révélations dans l’affaire Dutroux ?

À quel titre Frisque a-t-il eu accès à des pièces du dossier Dutroux et à quelles fins ? On sait en tout cas qu’en se constituant partie civile contre Laurent Louis, Georges Frisque a déposé une photo des autopsies de Julie et Melissa.

Et c’est ce qui fait le scandale.

Dans l’arrêt prononcé avant-hier, chaque mot visant Frisque pèse une tonne : "Elle (la cour d’appel) ne peut qu’être révulsée par l’attitude ignoble, voire nécrophile, de l’une des parties civiles (il s’agit de Georges Frisque) qui a cru utile […] de déposer une photo du gros plan des organes génitaux de l’une des malheureuses victimes d’un prédateur sexuel condamné par la cour d’assises d’Arlon (chacun reconnaîtra Dutroux, NdlR), dépassant ainsi, non seulement toutes les limites de l’indélicatesse, de l’indignité et de l’outrance, mais violant, en outre, la mémoire de cette victime" .

"Révulsé" "Ignoble", "Nécrophile" : un homme a osé porter atteinte à la mémoire des enfants assassinés par Dutroux : Frisque qu’un avocat général, Stéphane Lempereur, a déjà qualifié de "mérule depuis trente ans des palais de justice" !

Au procès de l’ex-député Louis, la constitution de partie civile de Frisque est écartée. "La cour ne perçoit pas l’intérêt personnel que Frisque a eu de se constituer partie civile, sauf à pouvoir consulter au greffe les documents du dossier Dutroux, comme le prouve […] la photo prise lors de l’autopsie".

Chacun enfin a pu observer que quand le président Michel Degrève a lu l’arrêt, Frisque ne se trouvait pas dans la salle d’audience. C’était plus prudent pour lui de se cacher dans les couloirs.

Contacté hier, Frisque à qui nous demandions : "Comment vous portez-vous ce matin ?", a répondu : "Très bien".

Quant aux qualificatifs assassins employés à son endroit : "Tout ce qui est excessif est insignifiant. Je tourne la page".

Quant à Laurent Louis , il est qualifié, lui, de "pseudo-chevalier blanc d’arrière-boutique […] arrogant et dénué de scrupule", que "ses errements ont conduit dans une impasse dont il a beaucoup de mal à sortir, étant rejeté par beaucoup qui le considèrent désormais comme un paria".

Et les "suiveurs" de l’ex-député de l’époque où celui-ci "fanfaronnait" sont qualifiés de "horde de sous-fifres".

Gilbert Dupont http://www.dhnet.be/actu/faits/frisqu ... -59c3f633cd70129e41799afe
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
3 + 3 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10