|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 clic
Real Time Web Analytics

 Qui est en ligne
16 Personne(s) en ligne (16 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 16

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
Josiane Amoureux épouse Bézard : Justice : Procès de Philippe Bézard, jugé pour l’assassinat de sa femme . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2018 14:14
Disparition d'une étudiante japonaise à Besançon: le procureur va tenir une conférence de presse... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 19/11/2018 12:35
Elle a donné de faux espoirs aux parents de David Collin… Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 13:17
Deuxième peine de réclusion à perpétuité pour Michel Fourniret.20 ans pour Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/11/2018 11:59
Affaire Grégory Villemin : la garde à vue de Murielle Bolle de 1984 annulée Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 12:51
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? A son procès, Fourniret parle par énigmes et nargue les parties civiles... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:24
Michel Fourniret a-t-il livré tous ses secrets ? «Je ne sais pas s’il y a d’autres victimes», répète Monique Olivier. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/11/2018 10:22
EN DIRECT - Fourniret à son procès ( 3° jour) : «La raison pour laquelle j'ai tué Farida est abjecte : une question d'argent»... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 18:33
La malédiction de la Vologne, la série documentaire inédite sur l’affaire Grégory, les 05 et 06/12/18 à 21h sur France 3. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 14:20
Annonce sur TMC : Non élucidé, l'enquête continue : L'affaire Patricia Bouchon . Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 15/11/2018 12:39

La question divise la Belgique : faut-il libérer Marc Dutroux ? Réponse de J D Lejeune...

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 15/02/2018 15:06:44

"Pourquoi libérer Dutroux? Pour un humanisme pénal". Tel est le titre du livre de Bruno Dayez, par ailleurs avocat de l'homme condamné en 1996 à la perpétuité pour avoir violé et tué plusieurs jeunes filles.

Le titre est provocateur, et c'est bien l'objectif de Bruno Dayez: Bruno Dayez souhaite rouvrir le débat public sur la peine de prison à perpétuité et la libération conditionnelle.

En Belgique, en théorie, une libération conditionnelle d'un condamné à perpétuité est envisageable après quinze ans derrière les barreaux. Mais certains condamnés restent à vie en prison, ce qui pose problème, selon l'avocat: "Quelle est au fond la vocation de la prison ? Un sas vers l'oubli, une poubelle de la société qui permet de cacher ce qui dérange...ou un vecteur de réinsertion ? Que veut-on vraiment pour notre société ?", demande-t-il.

En Belgique, c'est moins la question qui dérange que l'étendard choisi par Dayez. Les proches des victimes reprochent à Bruno Dayez de nier leur ressenti, mais aussi le traumatisme du pays entier quand a surgi la terrible "affaire Dutroux".

Toujours est-il que l'avocat s'est fixé un objectif: que son client soit libre en 2021 - soit après 25 ans de prison: "Car une punition n’a de sens que si elle a une fin", rappelle-t-il.



http://www.ledauphine.com/

REPONSE DE JEAN DENIS LEJEUNE

CITATION

"Jean-Denis Lejeune


Avis à la population !

Je m’adresse à vous via mon facebook pour être certain que mon droit de réponse suite à la sortie du livre de Dayez ne soit ni déformé, ni interprété, ni sorti de son contexte par les médias.
Faire l’apologie du crime fait vendre journaux et magazines mais c’est encore et toujours oublier les victimes.

Je pensais que la Marche Blanche du 20 octobre 1996 qui a rassemblé plus de 350.000 personnes dans les rues avait suffisamment éveillé les consciences de nos responsables politiques à l’époque pour que cela n’arrive plus jamais. Que dutroux et consorts ne seraient jamais libérés !

Et pourtant, la procédure de libération conditionnelle de dutroux est activée !

Après martin c’est donc bien au tour de dutroux.

Comme vous le savez, l’avocat de dutroux sort un livre dont le titre est
« Pourquoi libérer dutroux ? Pour un humanisme Pénal ».

On croit rêver ! Pour un humanisme pénal ... ??? C’est de la provocation…

Eh oui, l’avocat de dutroux va vendre avec son livre, ses arguments sur notre système judiciaire pour justifier sa libération.
Moi, je vous livre mes arguments, gratuitement, pour que ce genre de personnage ne puisse plus jamais remettre les pieds dans notre société et faire d’autres victimes.
N’oublions jamais ce que dutroux et sa clique ont fait subir à Julie, Mélissa, Anne, Eefje, Sabine, Laetitia, sans oublier toutes les autres filles pour lesquelles il avait déjà été condamné dans les années 80.

Je rappelle qu'il bénéficiait déjà d’une libération conditionnelle en 1995 lorsqu’il a enlevé, séquestré, violé et tué nos enfants.

La Justice nous a menti, elle vous a menti !

Pourquoi ? Parce que lors du verdict au procès d’Arlon, la peine prononcée a été la perpétuité + une mise à disposition du Gouvernement pendant 10 ans.
On a tous pensé qu’il serait en prison à vie !

La perpétuité existe bel et bien en Belgique. Mais les détenus ont également la possibilité de solliciter une liberté conditionnelle à partir du tiers de leur peine. Comme la perpétuité n’est pas quantifiable, elle est assimilée, virtuellement et exclusivement dans le cadre d’une demande d’une libération conditionnelle, à une peine de 30 ans. C’est donc exclusivement dans le cadre de la libération conditionnelle qu’elle peut être « convertie » en 30 ans !
Si cette libération conditionnelle n’est pas délivrée, la perpétuité demeure d’application, mais quel est le détenu qui ne la demanderait pas ?

La mise à disposition du Gouvernement de 10 ans quant à elle, est muée en mise à disposition du Tribunal d’Application des Peines (TAP).
Pour dutroux, il fallait attendre 23 ans avant d’introduire une demande. Et on y est !!!

Souvenez-vous que l’ancien juge Panier a déjà exprimé publiquement son accord pour accueillir dutroux chez lui ; voilà déjà une condition remplie.

Oui, tout est en route chers amis ! Vous allez me dire: « mais ce n’est pas possible ? ». Et bien si ! Notre système judiciaire belge le permet bel et bien.

Oui, nous méritons mieux que ce système judiciaire là !

Il faut savoir que tout condamné peut demander une libération conditionnelle pour autant qu’il n’existe pas de contre-indications portant sur :
- l’absence de perspectives de réinsertion ;
- le risque de nouvelles infractions ;
- le fait que le condamné n’importune plus les victimes et les indemnise.

Comme vous le voyez, les clauses pour libérer conditionnellement un dutroux, ne sont pas inaccessibles, même pour lui.

Mais, je revendique avec conviction le droit de voir un prédateur comme dutroux rester en dehors du circuit de notre société ! On ne devrait même plus le voir ni en parler !

Certes, et je l’affirme depuis plusieurs années, nous avons une Justice totalement dépassée. Les peines appliquées ne tiennent pas suffisamment compte des faits commis. La banalisation de certains crimes et délits induit des peines non dissuasives. C’est pour cela, entre autres, qu’il y a encore beaucoup trop de récidives et de victimes, dont des enfants.

Je pensais naïvement après la Marche Blanche, que nos responsables politiques allaient se rendre compte de la gravité de la situation et réformer la Justice en y consacrant les moyens nécessaires.

Eh bien NON, dutroux sera peut-être votre voisin demain et, dès lors, ne vous étonnez pas si vous entendez des bruits de machines-outils et que des travaux sont menés dans la maison de votre voisin.
Vous voyez ce que je veux dire !!!! ( voir illustration)

À partir du moment où des experts psychiatres l’ont diagnostiqué « psychopathe » et qu’il est démontré que la psychopathie ne se soigne pas, dutroux est irrécupérable et donc socialement non ré-insérable dans notre société ; à nos côtés.

Partant de ce constat, que cherche Bruno Dayez, son avocat si ce n’est faire un buzz médiatique et avoir une visibilité personnelle ?

Ou veut-il par la pression médiatique influencer déjà des juges qui auront à débattre de la libération éventuelle du bourreau de ma fille ?

A titre personnel, je demande avec insistance à nos responsables politiques actuels, c’est-à-dire ceux qui font les lois et qui permettraient de ne plus avoir à débattre de pareils cas en y mettant les moyens, d’instaurer très rapidement un système de réelles peines incompressibles, sans condition, pour les condamnés récidivistes responsables de délits aussi graves sur des enfants.

Sans de tels actes forts de nos élus, je ne vois pas comment empêcher les citoyens d'aller crier leur colère dans les rues ou de l’exprimer à travers des dérives extrémistes de droite ou de gauche.


Mais ma chérie, qu’est-ce qu’ils nous font là ?

Jean-Denis Lejeune ( papa de Julie)"
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
1 + 2 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10