|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
17 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 17

plus...

 gooogggglllleeee
Google refuse et rejette le site maintenant.
J'ai donc rejeté les PUB qui s'affichaient et participaient au financement de sos-enfants car NON rémunéré.
CITATION mail :

À l'attention du propriétaire de http://sos-enfants.org/ :

La Search Console a identifié 3 nouveaux problèmes sur votre site en lien avec Ergonomie mobile :
Problèmes majeurs
Les problèmes suivants ont été détectés sur votre site :
Texte illisible, car trop petit
Fenêtre d'affichage non configurée
Éléments cliquables trop rapprochés
Nous vous recommandons de corriger ces problèmes au plus vite afin d'optimiser le placement de votre site dans la recherche Google.

Moralité : ils cherchent à prendre le contrôle sur le site .


 Pour sauver Sos Enfants . Org
Si vous pensez que ce site, Domaine doit vivre et continuer à vous informer, Vous pouvez nous faire un petit cadeau d'anniversaire à Nounoursaris le 07/ 04 et Galopin le 05/04, le nom de JC Masse au départ..
nous capitalisons 150 ans à nous deux.
Depuis 22 ans nous portons à bout de bras le contenu de sos-enfants.org







Merci pour ce geste aussi minime soit il.

Annonce. Ce soir, 06/09/2017 sur France 5 :La disparition de Cécile Vallin.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 06/09/2017 15:54:53

France 5 diffusera ce soir, à 20 h 50, le documentaire “Justice, le douloureux silence” dans l’émission “Le monde en face”, présenté par Marina Carrère d’Encausse.
Ce documentaire, réalisé par Florence Kieffer, revient sur des histoires non élucidées et sur le combat des familles face à l’inertie de la justice. La disparition de Cécile Vallin, le 8 juin 1997 à la sortie de Saint-Jean-de-Maurienne, sera évoquée à travers le témoignage de son père, Jonathan Oliver.

Depuis cette date, ce dernier, installé en Normandie, ne cesse de se battre pour que le dossier sur la disparition de sa fille ne soit pas classé par manque de nouveaux éléments. Depuis 20 ans, il cherche à savoir ce qui est arrivé à sa fille, le dimanche 8 juin 1997. Ce jour-là, à la veille du bac, cette très bonne élève de Terminale passe un coup de fil à son père dans l’après-midi. Peu après, à 17 h 30, un témoin voit Cécile Vallin marcher le long de la départementale en sortie de Saint-Jean-de-Maurienne et en direction de Chambéry. C’est sa dernière trace.
Sa disparition sera signalée aux gendarmes le lendemain matin. Pendant plusieurs semaines, la vallée de la Maurienne sera fouillée et arpentée. Des recherches sont même effectuées sur le chantier de construction de l’autoroute de Maurienne, à l’aide d’un appareil, à l’époque tout à fait nouveau, permettant de “scanner” le béton. Sans résultat.
Depuis, Jonathan Oliver intervient régulièrement pour que la disparition de sa fille ne tombe pas dans l’oubli. Il y a un an, il a raconté son histoire et son combat dans un livre

“Cécile, ma fille, ma disparue”.

Pour tous témoignages ou souvenirs sur cette affaire, il est possible de contacter la brigade de gendarmerie de Saint-Jean-de-Maurienne au 04 79 64 41 74 ( France).
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
3 - 0 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10