|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
16 Personne(s) en ligne (15 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 16

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
La casquette découverte en juillet près du lieu de disparition de Théo Hayez à Byron Bay, en Australie, est très certainement la sienne. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/10/2019 11:57
Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : voici la photo de l'homme arrêté à Glasgow Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2019 12:46
Affaire Narumi Kurosaki : Pourquoi le Chili n'extradera probablement pas Nicolas Zepeda Contreras ? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2019 11:46
Meurtre de Carmen Garcia Ortega à Comines : Une vie de couple assez tumultueuse révélée devant la cour d'assises. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2019 11:21
Xavier Dupont de Ligonnès a été arrêté ce vendredi en Ecosse... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 12/10/2019 11:01
Disparition de Theo Hayez: des passionnés d’informatiques vont aider la police à retrouver des disparus ( vidéo) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/10/2019 14:06
Meurtre de Carmen Garcia Ortega : le jury de la cour d'assises de Flandre occidentale se rendra à Comines.. Et Meurtr... Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2019 13:03
La fondation Abbé-Pierre s’alarme de la proportion de ménages pauvres qui « augmente deux fois plus vite » en Ile-de-France. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2019 12:39
Affaire Jonathan Coulom : un mandat d’arrêt européen contre un suspect allemand. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 10/10/2019 09:08
16 après, l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin est-elle relancée ? Trois questions sur l'enquête qui relance la piste Fourniret ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 09/10/2019 13:30

BLAGNY (08). Valérie et Fabrice Guillaume doivent rencontrer aujourd’hui le juge chargé de l’enquête sur la disparition de leur fille, et espèrent en apprendre plus.

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 27/01/2014 13:25:06

Peut-être un petit espoir pour les parents d’Anaïs Guillaume. Ils doivent, ce lundi, rencontrer le juge chargé de la disparition de leur fille. Ils espèrent avoir accès à des éléments dont ils n’ont pas encore eu connaissance.

Anaïs a disparu il y a neuf mois, dans la nuit du 16 au 17 avril 2013. Elle est partie de la ferme où elle travaillait, vers 4 h 30 du matin, et n’est jamais réapparue. Toutes les recherches entreprises pour la retrouver n’ont rien donné. Pas la moindre piste à creuser. Sa voiture avait été retrouvée deux jours plus tard dans les bois de Chameleux, en Belgique, carbonisée. Les jours se sont égrenés. Une seule personne à la section de recherche de Reims suivrait l’affaire.

Valérie et Fabrice Guillaume vivent un enfer : ne pas savoir ce qui s’est passé ce soir-là. L’un garde espoir, l’autre non.

Valérie n’ose plus sortir et dit vivre avec « cette boule au ventre ». « Je n’ai plus d’espoir de retrouver Anaïs vivante, je suis une mère. Cette enfant, je l’ai portée au moment de sa disparition aussi. J’ai su aussitôt que je ne reverrai pas Anaïs, car quelque chose s’est arraché de mon corps, une partie de moi », témoigne-t-elle, en larmes.

Garder espoir

Fabrice Guillaume, lui, garde un semblant d’espoir. « Tous les scénarios sont passés dans ma tête et je refais des recherches sans arrêt, exploitant tous les indices que je peux collecter. Je ne suis pas résigné, car si je l’étais… »

Autre coup dur pour le couple : le décès de l’avocat d’Anaïs, puis celui de la présidente de FDIA (France disparitions inquiétantes assassinats), qui s’occupait de leur cas. Le but de cette association est de soutenir les familles victimes d’agressions criminelles, de les assister ou de les représenter, l’association peut se porter partie civile, défendre les intérêts des familles victimes. Elle est attentive au déroulement de l’enquête et entend participer à la recherche des personnes disparues.

Fabrice Guillaume a reçu des coups de téléphone sur son portable qui disaient que sa fille était hospitalisée et qu’il fallait de l’argent. Bien sûr, des recherches ont été faites dans les hôpitaux mentionnés par l’homme et censés soigner Anaïs. Une escroquerie, semble-t-il. Les appels émanaient a priori d’Afrique. Une enquête est en cours afin d’identifier l’auteur de ces coups de fil, donnés même en pleine nuit.

Les époux Guillaume sont à la torture et vivent dans une angoisse permanente. L’entretien de ce jour avec le juge leur permettra, sinon de les rassurer, en tout cas d’en savoir plus en brisant leur solitude de parents éplorés.

Source : lunion.presse.fr
Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
8 - 6 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10