|Bienvenu(e) Visiteur|
block control Home  •  SOS-Infos  •  Recherche  •  Les Photos non rsolues block control

 Connexion

 Qui est en ligne
21 Personne(s) en ligne (20 Personne(s) connectée(s) sur Les nouvelles)

Utilisateurs: 0
Invités: 21

plus...

 Les nouvelles quotidiennes du suivi des dossiers publiés sur le site...
"Tant qu’il n’y a pas de corps, on garde espoir": les parents de Theo Hayez s’expriment, une casquette qui pourrait lui appartenir a été retrouvée( Vidéos) Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 18/07/2019 16:04
Affaire Arthur Noyer : Nordahl Lelandais "n'a pas encore atteint la rédemption et pas encore atteint la vérité", estime l'avocat de la famille du caporal. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/07/2019 16:52
Disparition de Theo Hayez: la piste d’un tueur en série évoquée par un psychologue australien. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 17/07/2019 16:41
Affaire Arthur Noyer : Nordahl Lelandais : Une énième audition pour tenter d'éclaircir les circonstances du meurtre du caporal Arthur Noyer. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/07/2019 17:15
eurtre de Martine Escadeillas . Malgré le temps, le suspect reste en prison ! Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 16/07/2019 13:37
Disparition très inquiétante de Sophie Le Tan. Affaire Sophie Le Tan : troisième audition pour le suspect ( En vidéo). Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/07/2019 16:18
Média SUISSE : QUI A VU ADRIEN? Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 13/07/2019 13:09
RLes avocats du mari de la Theutoise Sylviane Finck contestent ses aveux. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/07/2019 14:45
Disparition de Mathieu Caizergues : un gendarme mis en cause se pourvoit en cassation. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/07/2019 13:15
Disparition de Martine Escadeillas en 1986 près de Toulouse : le suspect demande sa remise en liberté. Les nouvelles Walda Colette Dubuisson 11/07/2019 12:42

Disparition d'Anaïs : « Notre fille s'est envolée comme une colombe » ....

Posté: Walda Colette Dubuisson  Posté le: 10/11/2013 21:36:16

BLAGNY (08). Anaïs Guillaume n'a plus donné de signes de vie depuis presque quatre mois. La jeune fille s'est comme volatilisée.
Depuis le 17 avril, jour de la disparition de leur fille, les parents d'Anaïs Guillaume sont totalement désemparés.

Image originale


Leur fille de 22 ans reste introuvable. L'enquête n'a pour l'instant rien donné de probant. Mais pour Fabrice et Valérie Guillaume, pas question de baisser les bras. D'abord pour Anaïs, bien entendue. Mais aussi pour eux, pour leur famille.

Image originale


Une question de survie. « On continue à diffuser des affiches, à la chercher de notre côté, chaque jour, tout le temps. On se raccroche à ça, murmure Valérie. Vous voyez, mon mari est parti tout l'après-midi à sa recherche. » Elle s'interrompt. « Attendez, je vais vous montrer comment on procède. » Quelques instants plus tard, elle revient avec une pile de cartes IGN. « Voilà, tous les trajets, on les marque dessus. » Sur les cartes, soigneusement tracés au marqueur, de nombreux parcours.

Du côté de Fromy, où Anaïs a été vue pour la dernière fois dans une exploitation agricole, de Charbeaux ou encore d'Angecourt. Mais aussi en Belgique, à Chassepierre, La Cuisine, Florenville sans oublier les bois de Chameleux, où sa Toyota Scarlet a été retrouvée carbonisée le 21 avril dernier. « Nous remontons la frontière belge sur 120 km », précise Valérie Guillaume en parcourant le tracé du doigt. Une routine, comme une bouée de sauvetage, comme pour garder allumée une dernière petite lueur d'espoir.



L'hypothèse du pire

Mais les jours et les mois défilent à un rythme infernal. Et l'hypothèse du pire se fait de plus en plus entêtante. « C'est très dur d'en parler vous savez. » Admirable de dignité, la mère d'Anaïs réprime un sanglot. « Pour moi, Anaïs est décédée depuis le 16 avril*. Personne ne veut l'entendre, mais c'est la vérité. Il n'y a plus aucun mouvement sur son compte bancaire, rien sur sa carte vitale. Plus de mouvement de quoi que ce soit. Comment voulez-vous qu'elle soit encore vivante ? C'est impossible. »

Valérie Guillaume essuie ses larmes avant d'ajouter : « Ce que j'aurais voulu, c'est la serrer dans mes bras une dernière fois. » Les parents Anaïs aimeraient un indice, une réponse, quelque chose qui mette fin à leurs doutes ou leur redonne de quoi espérer. Mais pour l'instant, la réponse des enquêteurs est immuable : rien de neuf. Valérie est dépitée : « Je leur ai dit que, dans ce cas, notre fille s'est envolée comme une colombe. »



* Date à laquelle ses parents l'ont vue pour la dernière fois.
Tout a commencé le 16 avril

16 avril 2013 : Anaïs Guillaume quitte le domicile de ses parents, à Blagny pour rejoindre la ferme d'une connaissance à Fromy

19 avril: Anaïs n'a plus donné de nouvelles depuis trois jours. Ses parents ont alerté la gendarmerie.

21 avril : la voiture de la jeune femme est retrouvée carbonisée dans les bois de Chameleux, en Belgique. Le parquet ouvre une enquête pour disparition inquiétante.

24 avril : une quinzaine de gendarmes aidée d'une équipe cynophile participe à une battue dans les communes de Margut et de Carignan.

Début mai : plusieurs perquisitions ont lieu au domicile et dans la ferme d'un exploitant agricole de Fromy, qui serait le dernier à avoir vu Anaïs. Les recherches ne donnent rien.

12 mai :
près de 400 personnes participent à une battue organisée par les parents d'Anaïs dans les bois franco-belges du Banel. Sans résultat. Contactés hier par L'Union-L'Ardennais, les enquêteurs assurent ne pas avoir de nouveaux éléments.


Depuis la disparition d'Anaïs Guillaume, sa famille peut compter une longue chaîne de la solidarité. « Nos amis et ceux de nos enfants sont là tous les jours pour nous soutenir. Quand ils partent en vacances, ils en profitent pour diffuser des affiches », témoigne Valérie Guillaume. L'avis de recherche d'Anaïs est maintenant placardé en Belgique, au Luxembourg, mais aussi aux Pays-Bas, en Corse, au Portugal ou encore au Maroc. Ces affiches sont imprimées gracieusement par une entreprise de Charleville-Mézières.
Depuis la disparition d'Anaïs Guillaume, sa famille peut compter une longue chaîne de la solidarité. « Nos amis et ceux de nos enfants sont là tous les jours pour nous soutenir. Quand ils partent en vacances, ils en profitent pour diffuser des affiches », témoigne Valérie Guillaume.

L'avis de recherche d'Anaïs est maintenant placardé en Belgique, au Luxembourg, mais aussi aux Pays-Bas, en Corse, au Portugal ou encore au Maroc. Ces affiches sont imprimées gracieusement par une entreprise de Charleville-Mézières.





03/10/2013

Le père d'Anaïs, Fabrice Guillaume a décidé de donner son numéro de portable 0033 (0)6 16 67 23 50 pour tout renseignement pouvant l'aider à retrouver sa fille, tout élément permettant d'avoir une piste et comprendre ce qui a pu se passer.



Disparitions inquiétantes : l'angoisse des proches


Nous avons rencontré les familles de Catherine Andriot et d'Anaïs Guillaume. Ces deux femmes sont portées disparues depuis plusieurs mois. Les enquêtes se poursuivent.

Image originale

Déposer un commentaire
Règles des commentaires*
Tous les commentaires doivent être approuvés par un Administrateur
Titre*
Nom*
Courriel*
Site internet*
Icône de message*
       
Message*
Adresse du lien Courriel Images Dans les images Émoticône Flash Youtube Code source Citation

Gras Italique Souligné Barré  À gauche Centre À droite  


Cliquez sur Prévisualiser pour voir le contenu en action.
Options*
 
 
 
Code de Confirmation*
7 + 8 = ?  
Entrez le résultat de l'expression
Maximum de tentatives que vous pouvez essayer : 10