Amandine Estrabaud , 30 ans ( Rappel)

Date 05-09-2020 | Sujet : Appel à témoins

Image originale


05/09/2020 : le meurtrier présumé d'Amandine Estrabaud comparaîtra en octobre devant les assises du Tarn, Guerric Jehanno sera jugé du 8 au 14 octobre 2020 devant les assises du Tarn.
**********************************
04/03/2020 : Sept ans après la disparition d’Amandine Estrabaud à Roquecourbe le 18 juin 2013, le principal suspect Guerric Jehanno sera jugé devant la cour d’assises du Tarn à Albi du 20 au 24 avril prochains.
*****************************************
21/11/2019 : « La disparition d'Amandine Estrabaud intrigue le public ».
Tourné en juillet, un documentaire inédit sur la disparition d'Amandine Estrabaud sera diffusé le mercredi 27 novembre sur W9. Interview du réalisateur, Jean-Baptiste Bergès.
****************************************
06/11/2019 -> Annonce : MERCREDI 27 NOVEMBRE 21:05 SUR W9.
AFFAIRE AMANDINE ESTRABAUD : LE MAÇON SERAIT-IL LE COUPABLE IDÉAL ?
******************************************
12/06/2019 : “Je n'aurai de répit que s'il prend la peine maximale”: 6 ans après la disparition d'Amandine Estrabaud sa mère témoigne...( Vidéos)
***********************************
24/05/2019 :À Montredon-Labessonnié, la mère d'Amandine Estrabaud, disparue le 18 juin 2013, reste convaincue de l'implication de Guerric Jehanno et espère que la vérité éclatera au procès.
************************************
16/05/2019 : Guerric Jehanno, suspect de l'affaire de la disparition d'Amandine Estrabaud dans le Tarn en juin 2013, devrait comparaître fin 2020 devant la cour d'Assises du Tarn pour enlèvement, séquestration, viol et meurtre.
**********************************
25/04/2019 : Guerric Jehanno, le principal suspect dans la disparition d’Amandine Estrabaud, le 18 juin 2013 dans le Tarn, pourrait être renvoyé devant la cour d'assises pour enlèvement séquestration, viol et meurtre. Le corps de la jeune femme n'a jamais été retrouvé.
****************************************
15/01/2019 : La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse vient de rejeter la demande de Maître Simon Cohen de «démise en examen» de son client Guerric Jehanno.
*************************************
23/10/2018 : La maman d'Amandine : «Depuis le 18 juin 2013, je regarde les gens vivre mais moi je ne vis plus»...
*********************************************
16/10/2018 : REPLAY : L'affaire Amandine Estrabaud : La disparue du Tarn . Voir vidéo.
Chroniques criminelles 15/10/2018 00h30
durée : 1h28min
« Le 18 juin 2013, près de Castres dans le Tarn, Amandine Estrabaud, 30 ans, disparait mystérieusement alors qu'elle rentrait en stop à son domicile.Depuis ce jour-là, jamais personne n'a revu la jeune et jolie assistante d'éducation. »
Une enquête inédite racontée par Jacques Pradel qui lève le voile sur une affaire hors-norme, dramatique et émouvante.
*******************************************
01/09/2018 : Affaire Amandine Estrabaud : l'avocat du suspect demande la «démise en examen» de son client...
**********************************************
18/06/2018 :: depuis 5 ans, le mystère reste entier ...
****************************************
24/04/2018 : Toujours pas de corps, ni de preuves matérielles. Mais l’étau ne cesse de se resserrer sur Guerric Jehanno dans l’affaire d’Amandine Estrabaud.
Les juges prolongent la détention du suspect.
******************************************
23/01/2018 : Selon les informations recueillies par FR3, deux nouveaux détenus auraient recueilli les aveux circonstanciés du principal suspect dans la disparition de la jeune femme en 2013 dans le Tarn. Incarcéré à la prison de Seysses, Guerric Jehanno leur aurait avoué le viol et le meurtre d'une ''fille de son village''.
***********************************
12/10/2017 : Le meurtrier présumé d'Amandine Estrabaud reste en prison.
*********************************
11/10/2017 : Le meurtrier présumé d’Amandine demande à nouveau sa remise en liberté.
***************************************
27/08/2017 : Replay , Reportages Faits divers du 26 août 2017 - L'affaire Elodie Kulik / L'affaire Amandine Estrabaud ...
************************************************
17/06/2017 Un rassemblement quatre ans après la disparition d'Amandine, les proches souhaitent que la vérité éclate et que les fouilles se poursuivent pour retrouver le corps d'Amandine.
*************************************
05/04/2017 : La chambre devrait rendre sa décision d'ici quelques jours mais au cours de l'audience a été évoqué un nouvel élément à charge accusant le jeune homme de 29 ans.
********************************************
02/02/2017: Depuis mardi,31/01/2017, les gendarmes chargés de l'enquête sur la disparition d'Amandine Estrabaud effectuent des fouilles dans un secteur bien précis d'une forêt, au lieu-dit La Favier à Lacrouzette.
**********************************************
31/01/2017: Guerric Jehanno mis en examen en juin 2016 pour le meurtre et le viol d'Amandine Estrabaud, à Roquecourbe en juin 2013, reste en prison. Sa demande de remise en liberté a été rejetée vendredi par la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Toulouse.
********************************************
14/12/2016 : Disparition d'Amandine Estrabaud : l'avocat du suspect demande qu'il soit transporté sur les lieux.
*****************************************************
12/12/2016 : Affaire Amandine Estrabaud : l'avocat du suspect s'explique ( voir commentaire)
************************************
18/06/2016 :De nouveaux éléments ont conduit des juges d'instruction à mettre en examen pour «viol et meurtre» le suspect dans la disparition d'Amandine Estrabaud, 30 ans, dans le Tarn il y a 3 ans.
*************************************************
07/04/2016 : Disparition d’Amandine Estrabaud : un jeune homme interpellé dans le Tarn
*******************************************
16/03/2016 : Roquecourbe toujours mobilisé presque 3 ans après la disparition d'Amandine..
Presque 3 ans après la mystérieuse disparition d'Amandine Estrabaud à Roquecourbe, dans le Tarn, le village continue de se mobiliser. Une manifestation est organisée jeudi, jour des 33 ans de la jeune femme.
********************************************
05/08/2015 :Disparition d'Amandine Estrabaud : le combat de ses proches.
Cela fera deux ans jeudi 18 juin, qu'Amandine Estrabaud a disparu. Si l'enquête avance à pas de fourmis, ses proches tentent de tenir le coup, portés par un seul mot : l'espoir.
( Voir dernier commentaire)

18/06/2015:Deux ans après la disparition d'Amandine, les avocats sont sur une nouvelle piste
***************************************

17/06/2015: Deux ans après la disparition d'Amandine Estrabaud, sa famille avec Monique sa maman en tête, l'association Entraide et Solidarite et le comité de soutien vous invite à une rencontre ce jeudi 18 juin à partir de 18h30 autour de l'arbre de l'espoir qui a été planté l'an dernier sur le site de Couade. Une bougie sera distribuée à chaque participant et invite chacun d'eux à l'allumée le soir sur une fenêtre afin de susciter une lueur d'espoir.
*************************

17/03/2015 : Envolée de lanternes pour ne pas oublier Amandine. Monique, sa maman , sa famille et le comité de soutien pour Amandine ont souhaité marquer ce jour pour continuer à garder espoir et ne pas l'oublier ...
Rendez vous le mardi 17 mars à 19H30 au lieu dit «La coqueluche» sur les hauteurs du village pour une envolée de lanternes. En cas de mauvais temps la manifestation sera reportée.
*************************************************
17/06/2014 :Un homme a été interpellé et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Amandine Estrabaud, il y a un an à Roquecourbe.
18/06 : pas de charge retenue contre le gardé à vue

Encore un espoir déçu pour la famille d'Amandine Estrabaud,
*********************


04/06/2014 : Annonce d'un rassemblement le mercredi 18 juin, un an après la disparition d'Amandine ( voir affiche en bas de page )
****************

20/04/2014 : Dix mois après la disparition d'Amandine Estrabaud, la mobilisation ne faiblit pas à Roquecourbe: lire la suite
----------------------

12/04/2014 : Roquecourbe. Un arbre de l'espoir planté pour Amandine Estrabaud... La famille garde l'espoir. Un comité de soutien sera créé vendredi prochain.
-----------------

C’est le mardi 18 juin 2013 qu’Amandine Estrabaud a été aperçue pour la dernière fois. Elle entrait alors dans sa maison située dans un hameau de Roquecourbe, Cantegaline, un pavillon qu’elle avait mis en vente.

Huit mois après la mystérieuse disparition d'Amandine Estrabaud à Roquecourbe dans le Tarn, son village reste mobilisé et tente de soutenir les parents de la jeune femme qui vivent un calvaire depuis la mi-juin.
Voir Vidéos ...


Assitante d'éducation à Castres, Amandine Estrabaud a quitté le lycée où elle travaillait le mardi 18 juin à 13 heures. C'est la dernière fois qu'elle a été vue. Les enquêteurs pensent que la jeune femme de 30 ans, qui n'avait pas de voiture, s'est ensuite rendue chez elle, un pavillon de Roquecourbe qu'elle avait acquis avec son compagnon, mais le couple n'avait jamais occupé les lieux. Après leur séparation récente, Amandine Estrabaud s'y était installé, en attendant de le vendre.


"On suppose qu'elle est rentrée en stop", a confié Liliane Sire, épouse de son oncle maternel Rolland Sire, habitant aussi à Roquecourbe.

Aucune trace de violence

Les circonstances de la disparition de la jeune femme intriguent les enquêteurs, les gendarmes du Tarn et ceux de la section de recherches de Toulouse. Ils ont retrouvé la porte du pavillon ouverte, une boucle d'oreille et des chaussures appartenant à la jeune femme ont été découvertes près de la maison. Toutefois, aucune trace de violence n'a été relevée.

Une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration" a été ouverte dans ce dossier, mais les enquêteurs n'excluent aucune hypothèse. Amandine Estrabaud a pu être victime d'un accident dans la rivière Agout toute proche, d'un acte criminel ou, déstabilisée par sa rupture récente, commettre un geste imprévisible.






Amandine Estrabaud mesure 1,65 km et est de corpulence mince. Au moment de sa disparition, elle était vêtue d’un chemisier brun, d’une jupe brune et d’une veste marron clair.

Huit mois après , on est toujours sans nouvelles de cette jeune femme de 30 ans , surveillante au lycée Anne Veaute de Castres.
De nombreuses recherches ont été entreprises pour la retrouver et l'enquête se poursuit. A Roquecourbe, les habitants et les commerçants restent mobilisés, notamment pour soutenir les parents et les proches d'Amandine .




Toute personne pouvant donner des informations concernant cette disparition inquiétante est invitée à contacter la gendarmerie au ++33 ( 0 )5 63 79 83 17.
OU APPELER LE POSTE DE POLICE/ GENDARMERIE

-------------------------------
14/04/2014

Cela fera bientôt 10 mois qu'Amandine Estrabaud a disparu. Elle a été vue pour la dernière fois au lieu-dit Cantegaline à Roquecourbe. La famille garde l'espoir. Un comité de soutien sera créé vendredi prochain.

Le village de Roquecourbe n'oublie pas Amandine Estrabau, 31 ans, portée disparue depuis le 18 juin dernier . Une réunion visant à la constitution d'un comité de soutien à la famille, voire une association, se tiendra en la salle de la mairie le vendredi 24 avril.

Des actions émergeront rapidement. L'une d'elles est d'ores et déjà quasiment dans les starting-blocks : un arbre de l'espoir serait bientôt planté.

Paroles dîtes… parole tenue ! Lors d'une interview réalisée dans son commerce par des journalistes d'une télévision, Olivier Marc, boulanger et président de l'Union des commerçants et artisans de Roquecourbe (UCAR) avait indiqué au nom de ses pairs : «Nous sommes prêts soutenir et à aider à la famille par n'importe quel moyen ?»

La maman d'Amandine, Monique Sire, a donc pris contact avec Olivier. Et voilà un comité de soutien sur les rails…

«L'UCAR se veut starter de cette démarche ; ensuite, nous passerons le relais aux bonnes volontés notamment celles qui se manifesteront le 24 au soir, précise le boulanger Roquecourbain. Un retraité de l'Éducation nationale s'est manifesté pour prendre la «présidence» d'un comité ou d'une association.»

«Je connais bien la maman, signale l'épouse du boulanger. A une époque, elle s'occupait du centre aéré et j'y voyais souvent Amandine. Puis, lorsque nous avons ouvert la boulangerie, elle passait souvent chercher une chocolatine.»

«Tous les gens du village se sentent concernés par cette affaire, ajoute son époux. Ils sont très touchés. C'est une fille du village. C'est un drame pour tous cette disparition. Nous sommes donc en droit d'attendre beaucoup de monde à notre réunion»


Et Olivier de souligner : «C'est pourquoi, l'arbre sera un arbre de l'espoir… pas du souvenir !»


18 juin : le jour du dernier appel

La dernière fois qu'Amandine Estrabaud a été vue, c'était le 18 juin dernier, à Roquecourbe, lieu-dit Cantegaline, là où elle possédait un pavillon qu'elle s'apprêtait à emménager après une séparation récente avec son compagnon. Un tout début d'après-midi, elle avait quitté son travail au lycée Anne-Veaute. Sans véhicule, elle avait passé un appel téléphonique à un ami pour lui demander de la conduire à Roquecourbe. Ce jour-là, ce dernier se trouvait en Aveyron. Aussi, Amandine est-elle d'abord partie à pied avant de faire du stop au hameau des Salvages. Elle serait arrivée chez elle vers 15 h 30… depuis, plus de nouvelles. Une boucle d'oreille et ses chaussures ont été trouvées dans l'allée de sa maison par les gendarmes qui ont exploré des dizaines de pistes et fait de nombreuses recherches dans les alentours. En vain pour le moment.


repères

Le chiffre : 17

mars >anniversaire. Ce jour-là, Amandine a fêté ses 31 ans. Un moment évidemment très difficile pour tous les proches qui n'ont plus de nouvelles d'elle depuis bientôt 10 mois

S.B.
http://www.ladepeche.fr/

-------------------------------------

20/04/2014 : Dix mois après la disparition d'Amandine Estrabaud, la mobilisation ne faiblit pas à Roquecourbe

Dix mois après la mystérieuse disparition d'Amandine Estrabaud, à Roquecourbe, dans le Tarn, le village continue de se mobiliser. Les commerçants veulent créer un comité de soutien, afin d'aider davantage la famille de la jeune femme.

Partout dans le village, le visage d'Amandine... La plupart des commerçants a laissé les affiches encourageant d'éventuels témoins à contacter les enquêteurs.
Cela fait exactement dix mois qu'Amandine Estrabaud, assistante d'éducation dans un lycée de Castres, âgée de 31 ans, a disparu dans le Tarn. Elle a été vue pour la dernière fois le 18 juin 2013, chez elle, à Roquecourbe. Depuis, plus rien, malgré la mise en place d'un important dispositif de recherches.
S'il n'y a toujours pas de nouvelles informations concernant l'enquête de la brigade de gendarmerie, la mobilisation de sa famille, de ses amis mais aussi des habitants et commerçants de son village ne faiblit pas. Un réunion de coordination est prévu prochainement. A l'initiative de l'union des commerçants et artisans de Roquecourbe, elle vise à créer un comité de soutien, pour épauler davantage la famille d'Amandine,en butte à des difficultés administratives notamment.
La mère d'Amandine, Monique Barrau, qui reconnaît que sa famille a besoin d'être épaulée afin, dit-elle, de "retrouver un second souffle", n'a en tout cas pas perdu espoir.
Je suis dans l'espoir de revoir ma fille, j'espère qu'elle est en vie. Je reste dans le positif. Malgré tout.


Le village de Roquecourbe a également pour projet la plantation d'un "arbre de l'espoir", le 18 juin prochain, soit un an jour pour jour après la disparition de la jeune femme.

Voir ici le reportage de Sirine Tijani et Véronique Galy, de France 3 Tarn :




Par Marie Martin Publié le 19/04/2014


************************
Rassemblement un an après la disparition d'Amandine

Image originale


*********************************

18/06/2015:Deux ans après la disparition d'Amandine, les avocats sont sur une nouvelle piste
Les avocats de la famille souhaitent que les enquêteurs exploitent une nouvelle piste, celle d'une personne qu'ils voudraient voir interpellée et interrogée.
Ils vont faire des demandes officiels dans ce sens pour que cette "piste" soit suivie.

Une mystérieuse disparition
Le 18 juin 2013, Amandine Estrabaud quitte le lycée où elle travaille pour regagner son domicile de Roquecourbe. Elle y vit depuis sa séparation d'avec son compagnon et vient de la mettre en vente. Depuis la publication de son annonce sur le site "Le bon coin", elle a reçu de nombreux appels téléphoniques. Inquiète de ne pas avoir de nouvelles, sa mère se rend sur place. Elle trouve la porte de la maison grande ouverte, une paire de chaussures d'Amandine dans l'entrée et une boucle d'oreille dans l'allée menant à la maison. Elle donne l'alerte immédiatement. Les gendarmes déploient alors un important dispositif de recherches et qualifient cette disparition d'inquiétante. Début juillet, une information judiciaire est ouverte pour "enlèvement et séquestration".

Vidéo : le reportage d'Aziza Poittevin et Christelle Sivatte



http://france3-regions.francetvinfo.fr/



Cet article provient de Sos-enfants
https://www.sos-enfants.org

L'adresse de cet article est :
https://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=157