Dany Lucas, 40 ans . ( Relance)

Date 24-08-2019 | Sujet : Disparus depuis trop longtemps

24/08/2019 : Aucune nouvelle de Dany : ne l'oublions pas !
*****************************
31/01/2017 : Dany Lucas a disparu depuis 3 ans: sa famille espère toujours découvrir ce qui lui est arrivé.
*******************************************************
01/02/2016 :La famille de Dany Lucas disparue depuis le 1er février 2014, vit un enfer...

Témoignage de la mère de la Calaisienne disparue: «Dany est vivante»
***************************************
Ce 01/02/2015 : un an que Dany Lucas est disparue , les questions persistent ...
Ses proches, dont la vie a basculé, veulent savoir et gardent espoir. ( lire la suite dans l'article )
**********************
05/04/2014 : Le parquet de Boulogne-sur-Mer a décidé d’ouvrir une information judiciaire pour recherche de personne disparue dans le cadre de l’affaire Dany Lucas.

***************************************
12/02/2014 :Les recherches pour retrouver Dany Lucas, Calaisienne de 40 ans disparue dans la nuit du vendredi 31 janvier au samedi 1er février, se poursuivent, a fait savoir, ce mardi, le commissaire-adjoint de Calais.


****************************
Disparition d’une Calaisienne : un appel à témoins lancé : Des recherches ont été menées ce lundi à Calais pour tenter de retrouver Dany Lucas, une femme âgée de 40 ans et résidant rue Georges-Bizet à Calais.

Dany Lucas a des antécédents psychiatriques et des tendances suicidaires.Elle a besoin d' un traitement pour l'épilepsie

http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=162
Elle n'a pas donné signe de vie depuis ce samedi 1er février 2014 vers 2 h 30.

Elle se trouvait alors sur la digue Gaston-Berthe à Calais en compagnie d'un ami, avec lequel elle avait passé la soirée dans les cafés de Calais-Nord. Ce dernier, s'étant assoupi dans son véhicule, constatait à son réveil l'absence de Dany Lucas qui avait laissé sur place blouson, gants, sac et chaussures.

La police a lancé un appel à témoin. Dany Lucas est de type européen, mesurant 1 m 60, de corpulence moyenne, cheveux bruns mi-longs. Elle est vêtue d'un haut noir, une jupe noire et de collants noirs opaques. Elle est porteuse d'un pendentif avec des losanges, elle a un tatouage (dauphin bleu) sur l'épaule droite.

Dany Lucas a des antécédents psychiatriques et des tendances suicidaires.Elle suit un traitement pour l'épilepsie.

La famille s’interroge


Ce lundi vers minuit, la famille de Dany Lucas l’a cherchée désespéramment dans les chalets et a arpenté la plage.

Ses parents, son fils, son frère, sa sœur et sa belle-sœur nous ont confié faire tout ce qu’il pouvait pour la retrouver.

Dany Lucas a travaillé pendant un an comme assistante de direction à l’école du Phare à Calais avant d’intégrer un centre de soins : il s’agit d’une personne vulnérable en souffrance psychique, rappelle sa famille qui a aussi jugé qu’il existait des « dysfonctionnements dans l’enquête.

On ne comprend pas pourquoi les recherches n’ont pas été faites tout de suite. On nous a dit qu’on nous fournirait un numéro de téléphone de la personne chargée du dossier, on ne l’a toujours pas. » Le commissariat a réagi : « On ne peut pas dire tout et n’importe quoi et agir tant qu’il n’y a pas d’éléments probants ».

Recherches
Philippe Sabatier, vice procureur de la République au TGI de Boulogne-sur-Mer, a décidé de lancer un appel à témoin pour tenter de la retrouver. Les enquêteurs contrôlent en outre les éventuels points de chute de la Calaisienne. Des recherches qui n'ont pour l'instant rien donné.

Pour tout renseignement permettant de retrouver cette personne, contacter le commissariat de police de Calais (15 Place de Lorraine) au 03 21 19 13 17. POUR LA FRANCE

Ou appelez le poste de police le plus proche


--------------------------

12/02/2014: « Toute une brigade s’en charge à longueur de journée et aucun élément significatif ne ressort aujourd’hui », précise Michel Soistier.

Lundi, une brigade nautique de la gendarmerie a effectué, en coopération avec les policiers calaisiens, des recherches dans les bassins du port. « Nous menons également une enquête d’environnement, nous épluchons ses comptes bancaires et les relevés téléphoniques », précise Michel Soistier.

La nuit de sa disparition, Dany Lucas se trouvait digue Gaston-Berthe dans la voiture d’un ami avec lequel elle avait passé la soirée à Calais-Nord. Cet ami, qui s’était assoupi dans son véhicule, a constaté à son réveil l’absence de Dany Lucas qui avait laissé sur place blouson, gants, sac et chaussures. Dany Lucas a travaillé pendant un an comme assistante de direction à l’école du Phare à Calais avant d’intégrer un centre de soins : il s’agit d’une personne vulnérable en souffrance psychique, rappelait, quelques jours après sa disparition, sa famille qui a placardé, en ville, plusieurs avis de recherche.

L’hypothèse criminelle n’est pas du tout envisagée pour le moment, a indiqué un enquêteur. Dany Lucas est une personne fragile qui souffre de tendances suicidaires.

Source: La Voix du Nord
------------------------
05/02/2014

La police de Calais, aidée par une compagnie de CRS, a mené des investigations ce vendredi aux abords du Fort Risban pour tenter de retrouver des traces de la disparue. Les recherches se sont ensuite poursuivies au port de plaisance, puis au car ferry. Les efforts se sont révélés infructueux et n’ont pas permis de mettre les enquêteurs sur une piste sérieuse.

Avec les autorités belges

« On s’oriente maintenant vers une poursuite des recherches avec la gendarmerie maritime », indique le commissaire-adjoint Soistier. Les investigations vont aussi être menées dans les eaux territoriales. « Nous allons contacter Interpol et les autorités belges ».

La nuit de sa disparition, Dany Lucas se trouvait digue Gaston-Berthe dans la voiture de son ami avec lequel elle avait passé la soirée à Calais-Nord. Il s’est assoupi dans son véhicule et a constaté à son réveil l’absence de Dany Lucas qui avait laissé sur place blouson, gants, sac et chaussures. La jeune femme a travaillé pendant un an comme assistante de direction à l’école du Phare à Calais avant d’intégrer un centre de soins : il s’agit d’une personne vulnérable en souffrance psychique.

***************************************
Ce 01/02/2015 : un an que Dany Lucas est disparue , les questions persistent ...
Ses proches, dont la vie a basculé, veulent savoir et gardent espoir.


Image originale

"Notre vie est démolie. Je ne veux pas qu’on l’oublie."
Micheline Lucas, la maman de Dany, peine à retenir ses larmes. Depuis le 1er février 2014, Dany Lucas, une Calaisienne de 40 ans, a disparu. Une disparition inquiétante et une enquête qui n’amène pas de réponse pour le moment. « Je m’imagine tout et n’importe quoi. J’aurais préféré qu’on retrouve le corps... », soupire avec tristesse Micheline Lucas. Depuis un an, ce 1er février où leur vie a basculé, les proches de Dany remuent ciel et terre et veulent garder espoir. « On ne peut plus vivre normalement », souffle Nathalie, la soeur de Dany. Depuis un an, ils vivent l’horreur, dans l’incertitude la plus totale.


Zones d’ombres

Cette soirée du 31 janvier 2014, Dany Lucas la passe avec son ami, dans les bars de Calais-Nord. Ensuite, plus personne ne la verra. Ils seraient allés sur la digue, à la plage. La quadragénaire aurait disparu dans la nuit, laissant dans la voiture de son ami ses affaires personnelles, ses chaussures, son manteau... « C’était en pleine tempête ! Elle aurait mis les pieds à l’eau. Il dit qu’il s’est réveillé et qu’elle n’était plus là. », assure Nathalie, la soeur. Dans l’entourage de la disparue, personne n’y croit. Pas plus qu’au suicide, même si Dany Lucas avait des tendances dépressives. « Il y a quelque chose qui cloche. Ce n’est pas possible. Qu’est-ce qui s’est passé ? », s’interroge la mère de la disparue.

En décembre, ils ont rencontré le juge d’instruction chargé de l’enquête. Et reprennent un peu d’espoir. « Il fait un travail très minutieux », remarque Alain, le frère de Dany. Les mois qui se sont écoulés jusque là, ont fait monter la colère de la famille.


Désespérée, la famille de Dany peste et ne comprend pas l’enquête menée par la police. « Ça a mis trop de temps à démarrer», pensent-ils, très touchés par la disparition de Dany. « On nous a dit qu’elle était sûrement à l’eau, qu’elle était dépressive, c’est facile, ça. Ils prennent ça à la légère », s’insurge la soeur, en colère et prise par ses sentiments.

Micheline est aussi révoltée, tellement rongée de ne pas savoir où est sa fille. Et de rappeler des scènes qui l’ont marquée : « On a été convoqué, on avait les affaires de Dany devant nous, son manteau, son sac... » Quelques jours après la disparition de Dany, la famille a organisé des battues, à la plage, au Fort Nieulay...
Aujourd’hui, ils ne savent plus quoi faire. « On aimerait trouver une association, des gens qui vivent les mêmes choses que nous. » Un an après, la famille de Dany Lucas ne baisse pas les bras, et vit à travers ces zones d’ombre, ces questions.

Delphine KWICZOR http://www.nordlittoral.fr/


Toute personne susceptible de donner des informations peut contacter le commissariat +33 (0) 3 21 19 13 17.

Ou appeler le poste de police le plus proche


***********************

01/02/2016 :La famille de Dany Lucas disparue depuis le 1er février 2014, vit un enfer...


Image originale

Ils ne lâcheront pas...
Ils veulent savoir.

Dany a disparu dans d’étranges circonstances, le 1er février 2014 à 2h30 du matin. Avec son compagnon, ils se sont assoupis dans leur voiture stationnée digue Gaston Berthe.
A son réveil, Dany, 40 ans, n’est plus là. Il ne reste que son blouson, son sac, ses chaussures. Cela ne semble pas l’inquiéter puisqu’il mettra vingt heures pour prévenir les enquêteurs : « Pourquoi n’a-t-il jamais été interrogé ? Pourquoi sa voiture n’a pas été analysée ? Dany est partie à pieds nus en pleine nuit, il doit bien y avoir une raison? Et pourquoi ne s’est-il rendu compte de rien ?... »

Deux ans après, la famille Lucas se pose toujours les mêmes questions... Ils veulent des réponses.

Ils ne croient surtout pas à la thèse du suicide, privilégiée par la police, même si Dany est dépressive. «

Une jeune fille qui habite le front de mer a entendu un appel au secours, cette nuit-là. Son témoignage est écarté. Un Polonais pense avoir reconnu Dany dans le secteur des tentes de migrants, au port. Cette indication n’est pas retenue.

Les recherches en mer et dans le port de Calais ne sont déclenchées que dix jours après la disparition... Et les enquêteurs ont refusé d’appeler les maitres chien », proteste la famille. « Depuis un an c’est le néant complet. Ce que nous vivons est horrible... Nous faisons un nouvel appel à témoins: si cette nuit-là, à la plage de Calais vous avez vu ou entendu quelque chose... appelez-nous. »
P.H.

http://www.nordlittoral.fr/accueil/la ... r-ia0b0n279867?xtor=RSS-2

************
Témoignage de la mère de la Calaisienne disparue: «Dany est vivante»

Votre fille Dany a disparu depuis deux ans... Continuez-vous vos recherches ?


«Je me battrai jusqu’à ce que je m’en aille pour avoir des réponses... Je suis certaine que ma fille est vivante. Je le sens, je le sais. Je ne sais pas où elle est... Mais elle est vivante. »

Quelles actions menez-vous pour obtenir des réponses à vos interrogations ?

« Dans les jours qui ont suivi sa disparition, nous avons entrepris avec notre famille et ses amis tout ce que nous pouvions faire pour la retrouver. Nous nous sommes sentis bien seuls. La police a tardé à entamer des recherches. Les enquêteurs étaient persuadés que Dany s’était suicidée. Que de temps perdu ! Depuis six mois, nous sommes un peu perdus. La volonté est là mais nous ne savons plus quelle direction prendre. Nous voulions nous rapprocher d’une association de familles qui ont subi le même traumatisme. Mais nous ne nous trouvons pas... On réfléchit pour créer notre propre association. Nous aimerions aussi enrôler un enquêteur qui pourrait faire toute la lumière sur la disparition de Dany... Mais , nous n’avons pas les finances... Et puis vous savez, au point où l’on en est, on se raccroche à tout. Nous sommes aussi allés voir des médiums, des magnétiseurs...»

Quelles réponses vous ont-ils apportées?


« L’un d’entre eux a de sérieuses références, il a déjà retrouvé une jeune fille. Il nous a affirmé qu’il y avait 99 % de chances que Dany soit vivante, mais retenue dans un pays étranger... »

Et la police ? La justice ? Votre avocat ?

« La police favorise toujours la thèse du suicide... Alors, elle ne nous écoute plus. L’avocat n’a peut-être jamais ouvert le dossier. Le juge admet avoir un doute sur cette disparition mais nous dit que le dossier est vide... »

Que reprochez-vous aux enquĂŞteurs?

« De ne pas avoir fait leur travail... Ou trop tardivement. Le compagnon de ma fille n’a pas été entendu. Pourtant il était dans la voiture avec elle quand elle a disparu, digue Gaston Berthe. Il ne s’est pas rendu compte de la disparition de Dany parce qu’il dormait... Il n’a pas été inquiété, ni même interrogé. Pourtant, les policiers ont un témoin qui a entendu une fille crier au secours cette nuit-là... Mais ils ne l’ont pas cru. »

Qu’attendez-vous aujourd’hui ?


« Que les enquêteurs et le juge ne nous oublient pas... Qu’ils n’enterrent pas le dossier. Pendant nos recherches, un Polonais a affirmé avoir vu notre fille dans une tente de migrants au port... Quand le Polonais a tué la petite Chloé, nous sommes allés voir les enquêteurs pour voir s’il y avait un lien avec notre affaire. La réponse fut assez sèche et sans délai de réflexion ou de recherche: non... Et puis, peut-être que des témoins se souviendront d’avoir vu ou entendu quelque chose cette nuit du 31 janvier au 1er février 2014, à la plage... Nous nous raccrochons à tout pour obtenir des réponses. Ce que nous vivons est horrible.»

http://www.nordlittoral.fr/faits-dive ... isparue-dany-ia0b0n280201



Cet article provient de Sos-enfants
https://www.sos-enfants.org

L'adresse de cet article est :
https://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=162