En hommage Ă  toutes les victimes militaires ou civiles de la guerre 40/45 ...

Date 06-06-2019 | Sujet : En hommage

06/06/2019 : D-Day À 97 ans, un vétéran du Débarquement saute en parachute au-dessus de la Normandie. ( Vidéo)
********************************************
04/06/2019 : Pour les 75 ans du Débarquement en Normandie, des passionnés niortais vont sauter sur la côte normande… avec des parachutes d’époque.
***************************************
13/05/2019: Plus de 70 ans après, l'Allemagne inhume des victimes des médecins nazis

Des restes microscopiques des victimes du nazisme, dont les corps avaient fait l'objet d'expérience médicales durant la guerre, vont être inhumés en présence de leurs descendants.
************************************
07/04/2019 :La rafle des 44 enfants juifs d'Izieu, sur ordre de Barbie, c'Ă©tait il y a 75 ans...
************************************
08/05/2018 : 73e anniversaire de la victoire du 8 mai : Un devoir de mémoire, « C'est notre responsabilité de préserver cet héritage et de le transmettre ».
*******************************************
16/03/2018 : Vidéo : Hommage Czesława Kwoka qui avait 14 ans quand elle a été déportée à Auschwitz.75 ans plus tard, l’artiste Marina Amaral a colorisé sa photo pour honorer sa mémoire.
Une pensée profonde pour toutes les victimes de la guerre, elles sont si nombreuses !!!
****************************

VIDEO. 8 mai 1945 : la capitulation allemande racontée par un général français

Le général André Demetz était présent à Berlin le 8 mai 1945. Quelques années plus tard, il racontait cet événement historique à la télévision française.

Par Francetv info 08/05/2014

C'est un document exceptionnel, retrouvé à l'occasion des célébrations du 8 mai 1945. Le général André Demetz était présent lors de la signature de la capitulation allemande à Berlin (Allemagne).

Quelques années plus tard, il racontait cet événement historique à la télévision française. Pour France 2, Anne Guery a retrouvé son témoignage dans les archives de l'INA.

Il est minuit passé lorsque le général allemand Wilhelm Keitel entre dans la salle. Il salue avec son bâton de maréchal les généraux alliés, mais personne ne lui répond. L'ambiance est tendue : "Joukov [le responsable russe] demande à Keitel : 'Avez-vous reçu l'acte de capitulation ?' Il répond : 'Ja'", se souvient le général français. Keitel demande ensuite 24 heures de délais, "une demande refusée".


8 mai 1945 : la capitulation allemande racontée... par francetvinfo



Cet article provient de Sos-enfants
https://www.sos-enfants.org

L'adresse de cet article est :
https://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=331