Avant de fuguer, essayez d’exprimer votre mal être à un prof , un proche , ne vous exposez pas à de grands dangers !!!

Date 18-06-2020 | Sujet : Pédopornographie .Viols. Incestes

RAPPEL !!!
************************************
17/01/2018 : L'adolescente, en fugue du domicile familial ,partie vivre avec son petit ami âgé de 17 ans dans un appartement du foyer Adoma à Vaux-en-Velin, a été poignardée à mort par ce dernier après une dispute futile.
Le meurtrier de l'adolescente de 15 ans en fugue est passé aux aveux
********************************************

02/12/2017 : !!! Une adolescente en fugue réduite à la prostitution dans un hôtel !!!
***************************************

07/03/2017 :Deux adolescentes, âgées de 14 et 16 ans, en fugue contraintes de se prostituer…
Les policiers de la brigade de répression du proxénétisme (BRP) de la police judiciaire parisienne viennent d’interpeller trois jeunes hommes pour avoir contraint deux adolescentes en fugue à se prostituer …
Une quarantaine de clients se sont succédés pendant cinq jours dans cet hôtel dans lequel ces deux jeunes filles étaient retenues...


Les policiers de la brigade de répression du proxénétisme (BRP) de la police judiciaire parisienne viennent d’interpeller trois jeunes hommes, originaires d'Emerainville (Seine-et-Marne), pour avoir contraint deux adolescentes en fugue à se prostituer dans un hôtel à Torcy. Les faits remontent au mois d’avril.

A l’époque, les deux jeunes filles, âgées de 14 et 16 ans, originaires des départements des Hauts-de-Seine et de Seine-et-Marne, tombent entre les mains de trois jeunes de la cité sensible du Clos d’Emery, connu aussi sous le surnom du «Bronx».

Elles sont rapidement contraintes à se prostituer. «L’un des complices passait des petites annonces sur Internet et une quarantaine de clients se sont succédés pendant cinq jours dans cet hôtel de Torcy dans lequel ces deux jeunes filles étaient retenues, confie une source policière. Les prestations sexuelles étaient tarifées entre 200 et 250 €. Ces deux adolescentes étaient toujours sous la surveillance de deux des trois proxénètes».

C’est la mère d’une des victimes qui a déposé plainte après le retour de sa fille au domicile familial. Identifiés, les trois proxénètes présumés, âgés de 19, 21 et 22 ans, déjà connus des services de police pour des faits de violences volontaires, port d’arme et détention de drogue, ont été interpellés dans la cité du Clos d’Emery par les enquêteurs de la BRP, épaulés par les policiers de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), de la police judiciaire de Versailles (Yvelines) ainsi que des CRS.

Deux des trois suspects ont reconnu les faits. Les trois ont été écroués.


http://www.leparisien.fr/



Cet article provient de Sos-enfants
https://www.sos-enfants.org

L'adresse de cet article est :
https://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=401