Comment l'eau peut-elle entraîner la mort ?

Date 07-11-2017 | Sujet : La santé des enfants

L’infection digestive dont est mort un enfant de huit ans, mercredi en Ariège, serait liée à l’ingestion d’eau impropre à la consommation. Comment l’eau peut-elle entraîner la mort ? Explications + Vidéo.
Un garçon de huit ans de la région parisienne, en colonie de vacances dans les Pyrénées, est mort mercredi à l'hôpital de Foix des suites d'une "infection digestive aigüe" qui serait liée à "l'ingestion d'une eau non potable". Dans le chalet ou les enfants résidaient, l’eau était contaminée par des bactéries, et avait donc été décrétée non potable, a l’issue d’un contrôle sanitaire. Mais, comment l'eau peut-elle conduire à la mort? Explications.

En France l’eau est contrôlée sous deux aspects: chimique et bactériologique. Si une eau contient trop de bactéries, elle peut alors devenir toxique pour celui qui la boit. Mais plusieurs facteurs peuvent altérer la gravité de l’intoxication. "Tout d’abord, quel est le germe en cause? Dans une même famille, vous en avez qui sont sympathiques, et d’autres qui peuvent être extrêmement dangereux, toxiques. Donc si on tombe sur le mauvais, cela sera une intoxication alimentaire grave", explique Alain Ducardonnet, le spécialiste santé de BFMTV.



Fragilité du sujet

Le "deuxième point important", précise Alain Ducardonnet, "c’est la quantité de bactéries que l’on a ingérée. Une grande quantité sera plus difficile à contrôler."

En cas d’intoxication, ces bactéries provoquent le plus souvent des diarrhées, mais l’infection peut se généraliser, et devenir plus grave. Il faut alors identifier le germe qui pollue l’eau, certains frappent plus dur, plus rapidement.

Mais tout dépend aussi, de la personne qui a bu l’eau, ajoute le pédiatre Jacques Cheymol: "Si vous avez un élément toxinique sur un organisme qui est déjà avec un certain nombre de préoccupations médicales, alors vous pouvez avoir ce facteur-là qui va faire se déstabiliser une situation." Selon le médecin, "sur les sujets plus sensibles que sont les enfants et les personnes âgées, bien sûr, les conséquences peuvent être plus rapides."

http://www.bfmtv.com/



Cet article provient de Sos-enfants
https://www.sos-enfants.org

L'adresse de cet article est :
https://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=422