Meurtres des «disparues de l'A6»

Date 30-12-2019 | Sujet : Meurtres décès suspects

Image originale


30/12/2019 : Des fleurs pour ne pas oublier les disparues de l’A6 en Saône-et-Loire. Aujourd’hui, il reste encore sept affaires non résolues…(Vidéo)
*********************************
20/10/2019 : Meurtre de Christelle Blétry : Pascal Jardin définitivement condamné à perpétuité...
*********************************
24/09/2019 : Les disparues de Saône-et-Loire : pourquoi tant de meurtres ne sont toujours pas résolus ?
*********************************
16/05/2019 : "Disparues de l'A6" : la justice annule un non-lieu dans l'affaire Sylvie Aubert...
***********************************
15/05/2019 : Le dossier des disparues de l'A6 pourrait être clos
Le meurtre de Sylvie Aubert n'a jamais été résolu. Elle fait partie de la douzaine de victimes surnommées "les disparues de l'A6". Son dossier pourrait être clos. ( Vidéo)
**********************************
07/03/2019 : Meurtre de Sylvie Aubert en 1986 : la famille et l'association Christelle (représentée par le cabinet parisien de maître Didier Seban) se battent pour que le dossier ne soit pas fermé, estimant que tout n'a pas été fait dans la résolution de ce meurtre et la recherche de la vérité…
*************************************
06/03/2019 :!!!Une audience judiciaire avait lieu ce mercredi à Dijon sur l’affaire Sylvie Aubert, une jeune femme disparue le 14 novembre 1986 et retrouvée décédée cinq mois plus tard dans une rivière. La famille de la victime refuse la fin de l’enquête. Le meurtre fait partie d’une série d’homicides dans les années 1980 et 1990 de jeunes filles, connues sous le nom des « disparues de Saône-et-Loire »!!!!

**************************************
Affaire Anne-Sophie Girollet
07/12/2018 : Jacky Martin a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté de 22 ans. Accusé du meurtre d' Anne Sophie Girollet en 2005, confondu par son ADN, il a clamé son innocence jusqu'au bout. Les avocats de la défense ont annoncé qu'ils allaient se pouvoir en cassation.
***************************************
05/12/2018 : Meurtre d'Anne-Sophie Girollet : la perpétuité requise contre Jacky Martin ( Vidéo)
****************************************
28/11/2018 : **Jean-Philippe, un ami d'Anne-Sophie Girollet : "C'est destructeur de ne pas savoir"…
**Patrick Girollet à l'accusé : "Que lui avez-vous fait ? Avec qui ?".
******************************
15/11/2018 : , l'ADN au coeur du procès
Le lundi 19 nvembre prochain débute à Lyon, devant la Cour d'Appel du Rhône, le procès en appel de Jacky Martin accusé de la séquestration et du meurtre d'Anne-Sophie Girollet, en mars 2005 à Mâcon. L'accusé avait été condamné à 30 ans de réclusion et 20 ans de peine de sûreté lors de son procès en première instance.
***********************************
04/10/2018 : Perpétuité confirmée en appel pour Pascal Jardin, le meurtrier de Christelle...
***********************************
03/10/2018:
*Meurtres des «disparues de l'A6». Procès en appel de Pascal Jardin : un accusé narcissique dénué d'empathie.(VIDÉO)
*Au 5° jour du procès en appel de Pascal Jardin à Dijon, Marie-Rose Blétry, la mère de la victime, était entendue. ( Vidéo)
************************************
01/10/2018 : Depuis une semaine, Pascal Jardin est jugé par la cour d'appel de Dijon. Il est accusé du meurtre de Christelle Blétry, une collégienne de Saône-et-Loire en 1996. Mais l'audience en appel est pour l'instant une copie très ressemblante de la première instance.
****************************************
20/09/2018 : C'est un procès très attendu qui s'ouvre ce jeudi devant la cour d'assises de Côte-d'Or : celui de Pascal Jardin, un Creusotin condamné en 2017 à la réclusion criminelle pour le viol et le meurtre de Christelle Blétry, une jeune femme dont le corps avait été retrouvé lardé de 123 coups de couteau.
*************************************
09/06/2018 : AFFAIRE Anne-Sophie Girollet :
Actuellement incarcéré à Varennes-le-Grand, le Mâconnais Jacky Martin avait été condamné fin septembre 2016 à 30 ans de réclusion criminelle avec une peine de sûreté de 20 ans par la cour d’assises de Saône-et-Loire pour la séquestration et le meurtre d’Anne-Sophie Girollet en 2005.

Jacky Martin sera rejugé du 19 novembre au 6 décembre.

************************************************
06/09/2017 : 06/09/2017 sur France 5 :
Justice, le douloureux silence. Marie-Rose Blétry ( maman de Christelle) , prend la parole
( Voir Bande annonce).

Résumé du programme
En France, sur un millier d'affaires criminelles, quelque 15 % ne sont pas résolues dans un délai raisonnable. Les familles des victimes font face au désintérêt de l'appareil judiciaire et voient les enquêtes s'enliser. Mais certaines se battent pour que les investigations redémarrent. Elles se démènent également contre les erreurs des procédures ou tout simplement contre l'inertie de la justice.
*******************************************
18/07/2017 :ANNONCE: Lundi 31 juillet 2017, CRIMES "Spéciale : les disparues de l'A6 "- 20h55/22h50 sur NRJ 12
**************************************************
08/05/2017 :Un tueur en série entendu par les gendarmes de Dijon. Ulrich Muenstermann est soupçonné d'avoir tué en 1986 Sylvie Aubert, l'une des disparues de l'A6.
**************************************************
03/02/2017 :Pascal Jardin a été condamné à perpétuité dans le meurtre d'une des disparues de Saône-et-Loire, Christelle Blétry. La peine est assortie d’une période de sûreté de vingt ans
**************************************
02/02/2017 : L’avocat général a demandé ce jeudi matin la perpétuité contre le meurtrier présumé de Christelle Blétry, Pascal Jardin.
**************************************************
23/01/2017 Disparues de l'A6, Marie-Rose Blétry ( maman de Christelle : «Je veux comprendre pourquoi ma fille a été frappée de 123 coups de couteau»
*****************************************************
17/01/2017: Le 23 janvier s’ouvrira le procès de Pascal Jardin, accusé du viol et du meurtre il y a 20 ans de Christelle Blétry.
Écoutez Jacques Pradel & Maître Didier Seban dans les commentaires.
*************************************
20/12/2016 : Procès de Pascal Jardin en France: deux
Liégeoises font également partie des "disparues de l'A6"
La justice française ouvrira à la fin du mois de janvier le procès de Pascal Jardin, un homme qui pourrait avoir joué un rôle dans la disparition de deux Liégeoises, Françoise Bruyère et Marie-Agnès Cordonnier, il y a plus de 30 ans.

Dans l'affaire Christelle Blétry, c'est une nouvelle recherche ADN qui avait permis d'identifier Pascal Jardin, dix-huit ans après les faits.
*****************************************
27/09/2016 : Assises ( Anne Sophie GIROLLET) !!! « sans remise de peine, ma fille serait encore là » déclare le père de la victime !!!
*************************
PROCÈS :Jacky Martin, 54 ans, comparait depuis mardi 13/09/2016 devant les assises de Saône-et-Loire pour avoir séquestré, abusé sexuellement puis tué Anne-Sophie Girollet en 2005.
********************************************
27/06/2016 : L'enquête sur la mort de Sylvie Aubert en 1986 relancée .
APPEL A TÉMOINS RELANCE .....
Les gendarmes, recherchent notamment «les anciens adhérents du complexe sportif American Fitness de Chalon-sur-Saône». La gendarmerie a mis en place à cet effet un numéro vert (0800 008 917).
**********************************************
25/06/2016: «Disparues de l’A6». Peine de 20 ans de réclusion confirmée en appel pour le meurtrier de Christelle Maillery
***********************************************
15/06/2016 : Le procès en appel de Jean-Pierre Mura, 48 ans, condamné l'an dernier à 20 ans de réclusion pour le meurtre en 1986 au Creusot de Christelle Maillery doit s'ouvrir ce jeudi 16 juin 2016 devant les assises de Côte-d'Or à Dijon.
***********************************************
06/06/2016 : Le meurtrier présumé de Christelle Blétry renvoyé aux assises
*********************************
06/04/2016 : L'enquête sur le meurtre de la jeune Vanessa Thiellon est relancée. Le corps de la jeune fille de 17 ans, retrouvée morte le 5 juin 1999, sur les berges de la Saône à Mâcon en Saône-et-Loire, va être exhumé. ( VIDEO)
*******************************************
24/02/2016 :Meurtres non-élucidés de Saône-et-Loire : retour sur l'affaire Christelle Blétry
**********************************************
08/02/2016 :Les disparues de Saône-et-Loire : retour sur l'affaire Carole Soltysiak
************************************
18/01/2016 : retour sur l'affaire Christelle Maillery
*************************************
13/01/2013 : Meurtres non-élucidés de Saône-et-Loire : retour sur l'affaire Sylvie Aubert
****************************************
16/09/2015 :Les "Disparues de l'A6" dans "Crimes en direct" le 28 septembre sur NRJ 12
Pour la première fois sur un même plateau et en direct, ces mamans vont être réunies pour lancer un appel.
******************************************************
Ce jeudi 18 juin, le meurtrier de Christelle Maillery, une des "disparues de l'A6", tuée en 1986 au Creusot de 31 coups de couteau, a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Saône-et-Loire.
*******************************

10/06/2015 : Près de trente ans après les faits, un premier procès pour meurtre de l'une de ces jeunes femmes s'ouvre mercredi.
Jean-Pierre Mura devant les assises pour le meurtre de Christelle Maillery...
Retour sur cette série de meurtres mystérieux et toujours non élucidés pour la plupart.
Lire la suite dans les derniers commentaires
***********************************
16/09/2014 :Belgique-> Liège: l'arrestation d'un Français relance l'enquête sur la disparition de deux Liégeoises
En août 1984, Françoise Bruyère et Marie-Agnès Cordonnier, deux Liégeoises de 22 ans disparaissaient à Mâcon. Elles ouvraient une terrible liste dans la région de la Saône-et-Loire, celle des «disparues de l’A6».
***********************************


Coup de théâtre dans l'affaire des "disparues de l'A6": L'ADN a enfin parlé, le meurtrier présumé de Christelle Blétry, tuée de 123 coups de couteau en 1996 à Blanzy (Saône-et-Loire), a été placé sous les verrous ce jeudi 12/09/2014 , confondu par son ADN 17 ans après les faits.

Un long et pénible combat Marie Rose,mené de tout coeur avec vous : un soulagement après ces longues et pénibles années...
R.I.P Christelle ...
Colette



http://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=500
Coup de théâtre dans l'affaire des "disparues de l'A6": le meurtrier présumé de Christelle Blétry, tuée de 123 coups de couteau en 1996 à Blanzy (Saône-et-Loire), a été placé sous les verrous ce jeudi, confondu par son ADN 17 ans après les faits.

Selon un des conseils de la famille de la victime, Me Corinne Herrmann, le suspect, âgé de 56 ans, a été mis en examen et placé en détention provisoire, à la suite d'analyses ADN sur les vêtements de la victime, tuée à l'âge de 20 ans.

Huit jeunes femmes tuées entre 1986 et 1999

L'homme a été identifié "parce qu'il était inscrit dans le fichier Fnaeg (Fichier national des empreintes génétiques)", a souligné à l'AFP Me Herrmann, qui travaille avec Me Didier Seban dans le dossier dit des "disparues de l'A6": huit jeunes femmes tuées en Saône-et-Loire entre 1986 et 1999.
D'après le Nouvel Observateur qui a révélé son arrestation, le profil du meurtrier présumé figurait dans ce fichier depuis 2004, date à laquelle il avait été interpellé pour une agression sexuelle avec un couteau.
Aujourd'hui marié et père de deux enfants, cet homme a été arrêté par la police judiciaire de Dijon dans les Landes, où il résidait, selon le site internet de l'hebdomadaire.
Le parquet de Chalon-sur-Saône tiendra une conférence de presse ce vendredi matin sur cette affaire, "compte tenu des avancées notables des investigations réalisées".

L'ADN a enfin parlé. 18 ans après les faits, les enquêteurs ont arrêté le meurtrier présumé de Christelle Blétry, tuée de 123 coups de couteau en 1996 à Blanzy en Saône-et-Loire. Le suspect, âgé de 55 ans, a été mis en examen et placé en détention provisoire à la suite d'analyses ADN sur les vêtements de la victime, tuée à l'âge de 20 ans. «On a trouvé une trace d'ADN, qui, une fois inscrite au fichier génétique a ‘matché' comme disent les policiers. C'est-à-dire en correspondance complète avec une personne qui avait déjà été condamnée pour des agressions sexuelles», a expliqué à RTL Didier Seban, l'avocat de la famille de Christelle Blétry.
L'homme a été identifié grâce au fichier Fnaeg (Fichier national des empreintes génétiques), a souligné Me Corinne Herrmann, qui travaille avec Me Didier Seban dans le dossier dit des «disparues de l'A6», l'une des plus grandes énigmes criminelles de ces trente dernières années. D'après Le Nouvel Observateur qui a révélé son arrestation, le profil du meurtrier présumé figurait dans ce fichier depuis 2004, date à laquelle il avait été interpellé pour une agression sexuelle avec un couteau. Aujourd'hui marié et père de deux enfants, cet homme a été arrêté dans les Landes par la police judiciaire de Dijon, où il résidait, selon le site Internet de l'hebdomadaire. Il aurait avoué le meurtre de la jeune femme.

14 jeunes femmes assassinées

Le corps de Christelle Blétry, élève d'un lycée professionnel agricole à Verosvres, avait été découvert par un postier le 28 décembre 1996, en contrebas d'un chemin forestier près d'un étang. La veille, la jeune femme avait prévu de rentrer à pied d'une soirée chez des amis à Blanzy mais n'est jamais rentrée. L'autopsie n'avait révélé aucune trace de violence sexuelle.
Christelle Blétry faisait partie des «disparues de l'A6», ces jeunes femmes assassinées entre 1985 et 2005 le long de l'autoroute qui traverse le département de Saône-et-Loire.

Si la famille de Christelle tient peut-être le coupable du meurtre de leur fille, d'autres attendent encore de connaître la vérité. En l'espace de 20 ans, quelque 14 jeunes femmes âgées de 13 à 23 ans ont été sauvagement tuées dans un rayon de 200 kilomètres le long de cette route.

Assassinats en série ou simple coïncidence?


Parmi elles, Sylvie Aubert, 23 ans. Elle est retrouvée étranglée et mains liées dans une rivière en 1985.

Un an plus tard, on découvre Christelle Maillery, une collégienne de 16 ans, dans la cave d'un immeuble du Creusot quelques heures après sa disparition.

Quelques mois plus tard, Nathalie Maire est battue à mort et étranglée avec un câble électrique sur l'aire d'autoroute de Saint Albain.

Carole Soltisyak n'a que 13 ans quand elle est retrouvée dans un bois près de Montceau-les-Mines. La collégienne a été violée, étranglée et tuée de quatre coups de couteau.

On ne sait pas non plus qui a tué Virginie Bluzet en 1997, Vanessa Thiellon en 1999 et Anne-Sophie Girollet en 2005.
Assassinats en série ou simple coïncidence?

La justice, qui enquête depuis plus de 20 ans, piétine. Au grand dam des familles. Depuis des années, des parents de victimes réunis dans l'association «Christelle» réclament aux enquêteurs d'effectuer des rapprochements entre tous ces dossiers de jeunes femmes et demandent qu'une cellule d'enquête unique soit créée. En vain. Elles reprochent aussi à la justice de ne pas avoir exploré toutes les pistes dans ces affaires, comme celles de serial-killers, possibles dans certains cas.

La piste des tueurs en série

Comme le rappelle Le Nouvel Observateur, ce coin de Bourgogne a été fréquenté par trois tueurs en série au cours de ces trente dernières années: Emile Louis, qui avait avoué l'assassinat de 7 jeunes filles disparues dans les années 1970 dans l'Yonne ; Francis Heaulme, surnommé le «Routard du crime» et reconnu coupable de neuf meurtres dans au moins huit affaires ; et Michel Fourniret, qui a avoué neuf meurtres commis entre 1987 et 2001. Dans l'enquête sur l'assassinat de Carole Soltisyak, les gendarmes s'étaient intéressés à Francis Heaulme, connu pour étrangler et poignarder ses victimes avant de les déshabiller. Mais faute d'éléments sérieux, l'enquête n'a pas abouti. De même, Me Didier Seban avait demandé à ce que des vérifications soient faites concernant l'emploi du temps de Michel Fourniret. Certaines de ses victimes étaient des jeunes filles mineures. Il n'a pas pu être confondu par ces prélèvements.



VIDÉO - Le suspect aurait été confondu par des analyses ADN, près de dix-huit ans après l'assassinat de Christelle Blétry, 20 ans, dans l'une des affaires criminelles les plus énigmatiques de ces trente dernières années.


Le combat de la famille. La mère de Christelle, Marie-Rose Blétry, avait rassemblé autour d'elle d'autres familles de l'affaire dite des "disparues de l'A6", du nom des huit jeunes femmes retrouvées mortes en Saône-et-Loire, entre 1986 et 1999. Ensemble, elles avaient interpellé à de nombreuses reprises les autorités, et s'étaient battu pour obtenir la vérité.

"Ça a porté ses fruits".
Dix-huit ans après la mort de Christelle, assassinée de nuit sur un chemin de son village, l'arrestation jeudi dans les Landes de son meurtrier présumé est un immense soulagement pour sa famille. "J'ai pleuré tout de suite", a témoigné au micro d'Europe 1 Colette Blétry, la tante de Christelle. "Marie-Rose [la mère de la victime] s'est beaucoup battue, et ça a porté ses fruits".

L'émotion de la mère de Christelle. "J'ai toujours gardé espoir" et "j'espère un peu de sérénité": c'est très émue et en larmes, que Marie-Rose Blétry, la mère de Christelle, s'est exprimée vendredi après l'annonce de l'arrestation du meurtrier présumé de sa fille. Lors d'une conférence de presse organisée à Blanzy par l'Association Christelle, Marie-Rose Blétry a reconnu qu'elle s'était "toujours battue" pour retrouver l'assassin de sa fille lardée de 123 coups de couteaux, alors qu'elle rentrait chez elle après une soirée avec des amis. "C'est un combat qui peut être long", a-t-elle ajouté, en se disant "anéantie par cette nouvelle qu'(elle) espérai(t) tant".




Un homme déjà condamné pour agression sexuelle. Ce sont les vêtements de la victime qui ont parlé. Sur son pull, une tache de sperme avait récemment été analysée, à la demande de la famille et de ses avocats. L'ADN a révélé un nom, celui d'un homme déjà condamné pour agression sexuelle. Interpellé mardi, le meurtrier présumé a tout avoué aux enquêteurs, avant d'être mis en examen pour homicide volontaire jeudi.

Une satisfaction pour la famille, mais aussi pour l'avocat de l'association "Christelle", Maître Didier Seban. "C'est vraiment une satisfaction de se dire qu'au fond, des auteurs de crime aussi abominables, même dix-huit ans après, peuvent être interpellés et nous l'espérons jugés".

Image originale




Cet article provient de Sos-enfants
https://www.sos-enfants.org

L'adresse de cet article est :
https://www.sos-enfants.org/modules/news/article.php?storyid=500